Jean-Michel Demetz

  • Fils de Saint-Malo, Jacques Cartier reste dans l'imaginaire collectif « le découvreur du Canada ». En 1534, ce capitaine courageux entre dans le golfe du Saint-Laurent. Il sera le premier à remonter « le plus grand fleuve qu'on ait jamais vu », ouvrant ainsi la route intérieure du continent nord-américain.
    Soutenu par François Ier, cet explorateur avisé espérait découvrir un passage vers Cathay et les routes de l'Asie. Il suscite des vocations d'aventuriers des océans et, grâce à lui, la puissance continentale française apprend à regarder au-delà de l'horizon. Un rêve qui prendra forme au siècle suivant avec la colonie de la « Nouvelle-France », fondée par Champlain sur ses traces.

  • Sans l 'opiniâtreté de Samuel Champlain, il n'y aurait pas d'Amérique du Nord francophone. Fondateur en 1608 de la première « abitation » de Québec, il offre à Henri IV le rêve d'une terre à la nature aussi belle qu'hostile. Capitaine humaniste, cartographe et écrivain, Champlain tente une utopie : créer une Nouvelle-France sur les traces de Jacques Cartier.
    Repoussant vers l'Ouest les limites du monde connu, il espère atteindre le « grand océan », passage vers la Chine. Du port de Brouage aux rives du Saint-Laurent, du Mexique aux douces collines de l'Acadie, en passant par la cour des Bourbons, cet album élégant nous fait revivre l'épopée d'un inlassable explorateur.

  • Les Québécois sont-ils les champions du monde du bonheur ? Le mélange d'affection et d'attraction que la Belle province exerce sur nous ne se dément pas. Jean-Michel Demetz décrypte les nombreux visages de nos fascinants cousins d'Outre-Atlantique.

    On croit les connaître parce que nous partageons la même langue et la même origine. C'est une illusion. Les descendants des colons français installés sur les rives du Saint-Laurent dès le début du XVIIe siècle ont constitué un peuple et une culture propres. La dureté du climat, la topographie, les vicissitudes de l'Histoire, l'influence combinée de la démocratie parlementaire britannique et du capitalisme américain ont façonné un pays qui ne ressemble en (presque) rien à la France.

    Pourtant, c'est là que la majorité de nos concitoyens rêvent d'émigrer. Pour son dynamisme, ses valeurs communes et son combat exemplaire pour la défense de sa langue et de sa culture, le Québec incarne le rêve possible d'une Amérique à la française. Cet ouvrage trace un portrait complet et vivant d'une société toujours prête aux renouvellements, mais qui doit faire face à de nouveaux enjeux démographiques, économiques et surtout identitaires. Avec ses 50 000 nouveaux immigrants par an, le pays est bel et bien tiraillé entre nostalgie des solidarités et montée d'un nouvel individualisme.

  • A peine la paix signée sur les décombres du IIIe Reich, l'alliance contre-nature du totalitarisme soviétique et des démocraties occidentales - alliance de circonstance contre la folie nazie - est brisée et la méfiance, puis l'affrontement, lui succèdent ; pendant près d'un demi-siècle, le moonde subit ainsi une période inédite où, du fait de l'entrée dans l'ère atomique, l'humanité va vivre au bord du gouffre sans qu'à aucun moment les deux blocs ne se livrent à un conflit militaire direct. Drôle de guerre où l'on se bat par tous les moyens et sur tous les fronts (Corée, Vietnam, Angola...), mais jamais face à face. Drôle de victoire, enfin, qui tombe, quasi inespérée pour un Occident qui s'était habitué à la perspective d'un antagonisme durable.
    Fondé en 1953, donc au moment où la guerre froide est déjà enclenchée, L'Express choisit résolument de s'inscrire dans le camp atlantiste et joue un rôle important dans la presse française.
    La Guerre froide rassemble les articles représentatifs, souvent "à chaud", de ce moment d'histoire contemporaine, où l'on trouve les signatures prestigieuses de Jean-Jacques Servan-Schreiber, Raymond Aron, Michel Bosquet, Jean-Marie Domenach, Jean Daniel, Jean-Paul Sartre, Michèle Manceaux, Jacques Derogy, Olivier Todd, Jean-François Revel et l'illustrateur Tim pour quelques dessins.
    Jean-Michel Demetz, grand reporter et ancien rédacteur-en-chef adjoint de L'Express, replace chaque article dans son contexte.

empty