Claudine Burton-Jeangros

  • À la croisée de la sociologie de la santé et de la sociologie du risque, cet ouvrage examine la gestion des risques au sein de la sphère privée.
    La santé est une préoccupation centrale des familles, or elle est constamment menacée par de nombreux risques. Certaines menaces sont relativement bien connues et font l'objet de campagnes de prévention insistant sur la responsabilité des individus à entretenir leur santé - consommation de tabac, sida,... -, d'autres en revanche sont marquées par les incertitudes - crise de la vache folle,...- et les choix à faire ne vont pas de soi.
    Nous avons ici cherché à comprendre comment les familles font face à ces différents aléas. L'ouvrage s'appuie sur une étude empirique analysant l'articulation entre conceptions de la santé, représentations des risques et pratiques sanitaires. Au-delà de la mise en évidence des hiérarchies sociales du danger, cette recherche révèle la diversité des réponses élaborées par les familles et permet de décrire plusieurs cultures du risque au sein du public.

  • This open access book examines health trajectories and health transitions at different stages of the life course, including childhood, adulthood and later life. It provides findings that assess the role of biological and social transitions on health status over time.The essays examine a wide range of health issues, including the consequences of military service on body mass index, childhood obesity and cardiovascular health, socio-economic inequalities in preventive health care use, depression and anxiety during the child rearing period, health trajectories and transitions in people with cystic fibrosis and oral health over the life course.  The book addresses theoretical, empirical and methodological issues as well as examines different national contexts, which help to identify factors of vulnerability and potential resources that support resilience available for specific groups and/or populations. Health reflects the ability of individuals to adapt to their social environment. This book analyzes health as a dynamic experience. It examines how different aspects of individual health unfold over time as a result of aging but also in relation to changing socioeconomic conditions. It also offers readers potential insights into public policies that affect the health status of a population.

  • Lorsque les sociétés modernes sont marquées par de constantes transformations dans de nombreux domaines, diverses questions en lien avec les processus associés à la définition et à la construction de l'identité se posent. Ainsi, prenant la forme d'une exigence sociale, les questions "qui sommes-nous ?" et "qui suis-je ?" reviennent régulièrement. L'identité en tant que notion sociologique fondamentale acquiert en ême temps une pertinence pratique et oriente la conduite de vie et la situation quotidienne des individus. Les contributions rassemblées dans cet ouvrage fournissent un aperçu de la recherche menée actuellement autour du tème de l'identité.

  • Aujourd'hui, le vécu de la grossesse est exemplaire des relations, souvent complexes, parfois conflictuelles, entre la médecine et le droit autour de l'anticipation des risques.
    Cet ouvrage se propose d'analyser les enjeux juridiques, éthiques et sociologiques de l'information sur les risques, qui joue un rôle central et ambivalent dans les interactions entre femmes enceintes et professionnels de la santé. Dans la première partie, l'examen des normes régissant les analyses prénatales permet de définir les contours du devoir d'information et de la responsabilité du médecin.
    La deuxième partie, fondée sur le vécu des femmes enceintes et des professionnels de la santé, cerne les attentes et les tensions relatives à l'information et à la gestion des risques. A travers un dialogue entre le droit, la sociologie et l'éthique médicale, la troisième partie vise à interroger la régulation des activités médicales. Cette recherche a été dirigée par trois professeures de l'Université de Genève : Dominique Manaï, spécialiste en droit médical, Claudine Burton-Jeangros, sociologue de la santé et Bernice Elger, médecin et bioéthicienne.

  • Lieu de rencontre incontournable des aspirations individuelles et des contraintes sociales, la famille constitue un champ fécond d'analyse sociologique. L'étude fouillée des interactions familiales menée par Jean Kellerhals durant plusieurs décennies a montré que l'organisation familiale reste en dépit des nombreuses transformations qu'elle a suivies, un pilier central du fonctionnement social contemporain. Cette étude interroge les transformations, la diversité mais aussi les tensions qui la traversent.

  • Ce volume collectif sur le risque inaugure la collection L'ÉQUINOXE.
    Ancré dans l'histoire pour mesurer les continuités et les ruptures, il illustre la manière dont les sciences humaines évaluent et mesurent les enjeux collectifs du risque sur les plans politiques, scientifiques, énergétiques, juridiques et éthiques. Puisse-t-il nourrir la réflexion sur la culture et la prévention du risque. Ses formes épidémiques, écologiques, sociales, terroristes et militaires nourrissent les peurs actuelles, structurent les projets sécuritaires et constituent - sans doute - les défis majeurs à notre modernité.
    Dans la foulée de la richesse scientifique d'Equinoxe, L'ÉQUINOXE hérite de son esprit en prenant à son tour le pari de contribuer - non sans risque - à enrichir en Suisse romande et ailleurs le champ éditorial des sciences humaines dont notre société a besoin pour forger ses repères. Après Face au risque suivra cet automne Du sens des Lumières.
    (MICHEL PORRET Professeur Ordinaire à la Faculté des Lettres de l'Université de Genève)

empty