Romans graphiques

  • moon river Nouv.

    moon river

    Fabcaro

    Hollywood, années 50. Au coeur de l'usine à rêves du cinéma, l'immense actrice Betty Pennyway est victime d'un crime sans précédent et particulièrement abominable. L'affaire fait la Une de toute la presse et l'Amérique entière est en émoi. La police de l'état fait appel au peu orthodoxe inspecteur Hernie Baxter pour mener cette délicate enquête qui secoue tout le petit monde du 7ème Art.
    Moon River est un polar noir, poisseux et angoissant, au suspense insoutenable, dont on découvre seulement à la page 12 que le coupable est l'acteur qui joue avec Betty Pennyway.

  • a pink story

    Kate Charlesworth

    Une histoire, à la fois personnelle et collective, de la vie LGBTQI+ des années 50 à nos jours.

    En 1950, à la naissance de Kate, l'homosexualité masculine est passible d'emprisonnement. Mais l'homosexualité féminine n'a jamais constitué un délit au Royaume-Uni, ce qui rend les lesbiennes encore plus invisibles, y compris à leurs propres yeux. En grandissant dans le Yorkshire, la jeune Kate est bien obligée de dénicher des modèles à suivre partout où elle le peut : dans la vraie vie, les livres, le cinéma et à la télévision. A Pink Story retrace l'histoire fascinante de la manière dont la Grande-Bretagne d'après-guerre est passée d'un pays hostile envers les « invertis » à l'univers LGBTQI+ actuel. Kate confronte les enjeux et les défis politiques de l'époque à son expérience personnelle : prise de conscience de sa propre sexualité, coming out vis-à-vis de ses parents, plongée dans la culture lesbienne et gay, mais aussi la perte d'amis chers à cause du sida.

    "Un exploit époustouflant, en tant qu'étude graphique de l'Histoire LGBT et d'une vie lesbienne débutant dans les années 50".
    Posy Simmonds

  • Sara et Sebastiano vivent leur amour à l'ombre de l'entreprise de sidérurgie Italsider. Ils luttent pour un avenir juste et équitable où les ouvriers ne travailleraient plus à la pièce, ne seraient plus exploités et où les usines seraient un lieu de travail, de droits et non de mort. Ils font partie d'une des plus importantes formations de la gauche extraparlementaire italienne, active de la fin des années 1960 à la première moitié des années 1970. Leur militantisme tumultueux se déroule dans les rues de Tarente, accompagné jour après jour par les articles du quotidien Lotta continua, organe officiel du groupe politique du même nom. La voix de leur protestation s'élève haut et fort avec celle d'une foule d'autres jeunes, jusqu'au moment fatidique, attendu depuis toujours, jusqu'à ce que sonne l'Heure H.
    Un aperçu brutalement réel de l'Italie des luttes ouvrières à travers le filtre d'un des quotidiens politiques les plus influents de ce pays.

  • Simone et moi Nouv.

    Simone et moi

    Simone F. Baumann

    Simone et moi, c'est une découverte sur 350 pages d'une introspection rare et précieuse. Un récit d'une sensibilité extrême, témoignage d'une jeunesse d'aujourd'hui souvent désorientée et qui doit vivre coûte que coûte et se construire dans un monde en plein bouleversement.
    Avec son langage visuel net et sans fioritures, on ne peut s'empêcher d'inscrire son dessin dans la lignée de George Grosz ou d'Otto Dix qui décrivaient la ville et ses habitants sans compassion aucune, « au scalpel ». L'introspection à laquelle elle nous invite rappelle également Mars de son compatriote Fritz Zorn qui écrivait avec la même honnêteté son chemin intérieur.
    Un roman graphique "grand format", reliure cousue avec deux rabats intérieurs et fer à chaud argenté sur les titres de couverture.

  • la cellule : enquête sur les attentats du 13 novembre 2015 Nouv.

    Soren Seelow & Nicolas Otero Une enquête en BD exceptionnelle ! Nos deux auteurs retracent la chronologie des évenements du 13 novembre 2015.
    Jamais un docu-fiction n'a porté aussi loin la minutie de la reconstitution Cette BD retrace l'histoire inédite de latraque d'Abdelhamid Abaaoud, à travers le regard d'un agent de la DGSE. Cette enquête est fondée sur des dossiers judiciaires, des notes de renseignement déclassifiées, des entretiens, ainsi que sur les écoutes téléphoniques des djihadistes.
    Page après page, le journa liste Soren Seelow, spécialiste des affaires terroristes, recompose alors le puzzle et, ce faisant, met lumière le fonctionnement ultraprofessionnel de l'État islamique, ses stratégies de recrutement, de formation, son organisation interne... mais aussi l'impuissance des services français et européen face à cette menace.

  • Los Angeles. Septembre 1921. Acteur et réalisateur, Roscoe Arbuckle, dit "Fatty", est au sommet de sa gloire. Plus connu que Charlie Chaplin et Buster Keaton réunis, il est le premier acteur à gagner un million de dollars par an. Mais l'Amérique puritaine souhaite moraliser Hollywood et voit d'un très mauvais oeil la vie "de débauche" de Roscoe. Dans quelques jours, la fête qu'il a organisée va virer au drame et le plonger au coeur du premier grand scandale hollywoodien... Les studios, les ligues de vertu, les tabloïds, et toute l'Amérique se lieront contre lui. Mais Roscoe pourra toujours compter sur son ami Buster Keaton.

  • les contes drôlatiques d'après Honoré de Balzac Nouv.

    C'est à partir de 1832 qu'Honoré de Balzac écrivit Les cent contes drolatiques : un changement de style et de ton, loin du Père Goriot et d'Eugénie Grandet, mais se voulant un hommage à Rabelais pour lequel Balzac avait une grande admiration.
    Après Céline et Boris Vian, Balzac entre au panthéon des adaptations littéraires en bande dessinée sous le crayon de ces magiciens de l'image. Paul et Gaëtan Brizzi adaptent quatre des contes écrits par Balzac en « vieux » français en hommage à Rabelais : des histoires lestes et drôles, truculentes et satiriques, dont l'action se passe en Touraine au XVe siècle.
    Des trente contes écrits, Paul et Gaëtan Brizzi en ont retenus quatre. Chaque histoire est introduite par Honoré de Balzac en personne. Il fallait le culot, la culture et le talent des deux frères pour s'attaquer à cette oeuvre de Balzac déjà illustrée par les plus grands : Gustave Doré, Dubout, Robida...

  • Le mardi 11 septembre 2001, dix-neuf pirates de l'air du réseau Al-Quaïda s'emparent de quatre avions de ligne. Deux avions sont projetés sur les tours jumelles, symboles de la puissance financière américaine, le troisième termine sa course sur le Pentagone, siège du département de la Défense. Le bilan de ces quatre attentats-suicides est de 2 977 morts et 6 291 blessés.

    Construit en deux temps, ce documentaire raconte cette journée historique de l'intérieur en suivant plusieurs points de vue, et dressent un bilan du 11 Septembre, dans les jours, les semaines et les années qui suivent, montrant le bouleversement international de cet événement dont les conséquences se font encore sentir aujourd'hui.

  • l'échelle de Richter Nouv.

    À Paris, au coeur de la nuit, une jeune femme est retrouvée morte dans sa chambre d'hôtel. Autour de ce décès aussi sordide que mystérieux, un faisceau d'indices, et une enquête criminelle où se télescopent petites frappes, star du rap, sans papier, médecin, comédienne, ic à la dérive... Tous sont impliqués, de près ou de loin. Morceaux de vies et fragments d'intimité s'imbriquent et se répondent, semblant jouer en réseau à proximité de l'horreur. Une plongée en eaux troubles. Un récit choral poisseux et magistral.

  • Nikos Kazantzaki t.1 Nouv.

    Les auteurs de Manolis et Gilets de sauvetage se retrouvent pour une bande dessinée ambitieuse, en deux volumes, qui illustre l'insondable mystère Nikos Kazantzakis. On y découvre de l'intérieur l'auteur mythique d'Alexis Zorba, figure clé iconoclaste et aventurière du premier vingtième siècle littéraire grec.

  • 2016, alors qu'il est en pleine procédure pour l'obtention de la garde alternée de sa fille Lise, Thomas découvre par hasard le « drame de Cestas » (1969), qui fut l'un des premiers faits divers médiatisés à outrance. Au terme d'une véritable enquête, il reconstitue le puzzle de cette tragédie.

  • Mai 1939. L'écrivain Isaac Babel est incarcéré à la prison de la Loubianka. Il y sera interrogé et torturé durant huit mois avant d'être secrètement exécuté le 27 janvier 1940, sur ordre de Staline. Pour tenir, il écrit à sa fille Nathalie, réfugiée en France avec sa mère. La lettre du condamné à mort prend la forme d'un examen de conscience. Comment ses idéaux de liberté, son refus des dogmes, son humanisme l'ont-ils écarté de cette révolution à laquelle il a cru ? Les visions qui lui reviennent sont celles de sa jeunesse à Odessa, la ville turbulente, affranchie, éclatante de vie, de couleurs et de drames des bandits juifs emmenés par le "Roi" Bénia Krik, qu'il a peinte dans ses premiers récits.
    Les images du scénario qu'il a tiré de ces contes pour S. M. Eisentein et que le cinéaste, accaparé par son Potemkine, n'a jamais tourné, affluent à sa mémoire. Relatant les hauts faits de l'indomptable Bénia, anarchiste associé aux bolchéviques puis trahi par eux, elles s'imposent soudain comme la parfaite prémonition de son propre destin...

  • un poulpe à la gorge Nouv.

    un poulpe à la gorge

    Zerocalcare

    Après le succès de Kobane Calling et dans la lignée de Oublie mon nom, un roman graphique de formation décalé, mêlant humour et gravité, dans lequel Zerocalcare revient sur trois moments de sa jeunesse lui permettant de souligner les premiers questionnements existentiels, l'importance cruciale de l'amitié et les désillusions qui surgissent à l'approche de l'âge adulte. Le tout à travers un narrateur possédant un véritable don de l'autodérision, impitoyable avec ses faiblesses qui peuvent aussi être les nôtres.

  • Il fait encore aujourd'hui frémir les cinéphiles... Bela Lugosi, acteur emblématique du cinéma d'horreur américain des années 1930, est encore aujourd'hui mondialement célèbre pour avoir donner vie au comte Dracula, sur scène comme à l'écran. Couvert d'éloges dès ses premières apparitions, il a aussi connu des heures plus sombres. Hongrois d'origine, Bela avait dû fuir son pays, sa carrière d'acteur à peine entamée, pour avoir soutenu une révolution communiste.
    Arrivé aux Etats-Unis en 1922, il deviendra célèbre dès 1927 en interprétant Dracula d'abord à Broadway, puis pour les caméras d'Hollywood. Ce roman biographique retrace la vie d'un homme qui, après avoir touché les étoiles, connaît un déclin tragique. Son orgueil, son style de vie extravagant et son addiction aux drogues l'entraîne dans une chute sans rédemption. Ses derniers films, tournés par son ami Ed Wood, deviendront eux aussi cultes mais dans la liste des " plus mauvais films du monde " ! Le portrait et la vie d'un monstre d'Hollywood à qui la cité des étoiles aura tout donné puis tout repris !

  • Bobby Fischer : ascension et chute d'un génie des échecs Nouv.

    Alors que Le Jeu de la dame a battu des records d'audience sur Netflix, voici la biographie d'une des stars les plus troubles des échecs.
    Bobby Fischer est sans conteste un génie des échecs. À 14 ans, il devient le plus jeune champion d'échecs américain de tous les temps. À 15 ans, il est sacré plus jeune Grand Maître du jeu.
    En 1972, en pleine guerre froide, il dispute contre le Soviétique Boris Spassky ce que certains appellent la partie du siècle. À peine âgé de 29 ans, Bobby Fischer met à mal la suprématie russe sur les échecs à l'issue d'un combat rocambolesque.
    Alors qu'il est assis sur le toit du monde, il choisit, au lendemain de sa victoire contre Spassky, de mettre un terme à sa carrière.
    Son existence devient alors erratique :
    Vivant comme un quasi-fugitif.

empty