L'homme qui aimait trop travailler

À propos

Sommer a un problème, mais il est le seul à l'ignorer : il travaille sans cesse. Directeur de la chaîne logistique d'une grande entreprise, il a oublié qu'une autre vie était possible. Il jongle entre les réunions commerciales, les coups de fil et les manoeuvres malveillantes de son supérieur hiérar¬chique, et se targue de maîtriser son emploi du temps à la perfection. Bien sûr, il y a comme un paradoxe entre son engagement, à corps perdu, dans son métier et la dimension parfaitement dérisoire de celui-ci : vendre toujours plus de biscuits à toujours plus de clients. Mais il continue.
Jusqu'à ce qu'un grain de sable vienne gripper cette machine bien huilée.
En mettant en scène l'homo faber des temps modernes, Alexandre Lacroix nous offre un roman percutant sur notre relation au travail quand elle est vécue comme une servitude volontaire. L'homme qui aimait trop travailler s'ouvre comme une comédie mais pourrait bien se muer en tragédie contemporaine.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782081360280

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    175 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 519 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alexandre Lacroix

  • Naissance : 1-1-1975
  • Age : 47 ans

Né en 1975, Alexandre Lacroix est rédacteur en chef de Philosophie magazine depuis
2005 et Professeur de littérature à l'Institut d'Études Politiques de Paris. Essayiste et
romancier, L'Orfelin (Flammarion, 2012), vient clore une trilogie
commencée avec De la supériorité des femmes (Flammarion, 2008) et Quand j'étais
nietzschéen (Flammarion, 2009).

empty