Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[ALLEMAGNE] (Reichenbach im Vogtland, Saxe, 1935). Né en Allemagne de l’Est, il commence à publier des textes littéraires bientôt interdits par la censure. En 1976, il est inquiété pour avoir défendu le chanteur Wolf Biermann et passe à l’Ouest l’année suivante.

 

 

 

 

POLARS & Co (traduits en français)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Tallhover (Tallhover, Reinbek, Rowohlt, 1986), roman, traduit de l’allemand par Bernard Lortholary. Paris, Éditions Gallimard, coll. « Du monde entier », 1988, 312 pages, 18.60 €

 

Tallhover naît en 1819, quand s’instaure le fameux «système» de Metternich : la répression policière de toutes les libertés. Doué dès l’enfance pour le mouchardage et le voyeurisme, Tallhover entre bientôt dans la police politique, où il fait une carrière aussi longue qu’obscure : elle dure cent dix ans ! Sous le roi de Prusse, l’empereur d’Allemagne, la république de Weimar, dans le Reich hitlérien et enfin en R.D.A., Tallhover est toujours à Berlin, faisant le même métier, parlant le même langage et servant la même idée : celle de l’Ordre. Féru de basse police et de haute sécurité, Tallhover met la même passion froide à surveiller Marx en 1842, ou Lénine en 1917 ou, en 1954, l’opposition à l’État allemand qui se réclame d’eux.

 

Ce roman policier et politique est plus qu’une coupe à travers l’histoire allemande et européenne : c’est le procès (verbal) de l’étatisme totalitaire, rédigé dans sa propre langue de bois, savamment parodiée par le plus terriblement précis des écrivains allemands actuels. (Présentation de l’éditeur)

 

 

 

 

ISBN [FICHE LIVRE]Trivial Roman (Trivialroman, Reinbek, Rowohlt, 1998), roman, traduit de l’allemand par Robert Simon. Paris, Gallimard, « La Noire », 2004, 192 pages, 16.25 €

 

Une demi-douzaine de malfrats et une femme ont dû se réfugier dans un bar-bunker souterrain, car leurs heures semblent comptées. Leur grand patron et son épouse ont quitté le pays, qui passe aux mains d’une autre équipe, et les communications sont coupées. Caractérisés par leurs surnoms d’animaux, ils s’engueulent, se soupçonnent, se trahissent avec une brutalité inouïe, sans qu’on sache s’il s’agit là d’une secte, d’un trust ou d’un gouvernement.

 

Tableau poussé à la caricature, Trivial Roman n’est pas sans nous rappeler la pièce de Brecht, La Résistible ascension d’Arturo Ui, où Hitler était représenté en Al Capone, la pornographie en plus... (Présentation de l’éditeur)

 

 

 

 

DU MÊME AUTEUR

 

Tentative d’approche (Versuchte Nähe, 1977), récits, trad. Bernard Lortholary. Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1979, 192 p., épuisé.

 

— Le Coupeur de mots (Der Sprachabschneider, 1980), roman, trad. Jeanne Étoré et Bernard Lortholary, illus. Érika Harispé. Paris, Flammarion, « Castor poche », 1990, 78 p.

 

Berlinestouest et autres récits (Ostwestberlin, 1987), nouvelles, trad. Bernard Lortholary. Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1990, 180 p., 14.70 €

 

Donne-lui la parole. Vie et mort du poète Ésope (Gib ihm Sprache, 1999), roman, trad. Bernard Kreiss. Paris, Jacqueline Chambon, « Métro », 2002, 92 p., 12.70 €

 

Le Voyage de Kokochkin (Kokoschkins Reise, 2010), roman, trad. Marie-Claude Auger. Paris, Éditions Jacqueline Chambon, 2012, 192 p., 19.30 €

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >