PASSES SINGULIERS : LE "JE" DANS L'ECRITURE DE L'HISTOIRE