LA DOUCE INDIFFERENCE DU MONDE