CRITIQUE 788-789 : GEORGES BATAILLE D'UN MONDE A L''AUTRE