HENRY DAVID THOREAU, LE CELIBATAIRE DE LA NATURE