Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

WERNISCH, Ivan

 

[RÉPUBLIQUE TCHÈQUE] (Prague, 1942). Ivan Wernisch. Poète, éditeur et collagiste. Dissident très actif pendant les années de « normalisation », il est interdit de publication et privé de son travail de journaliste. Il gagne sa vie en exerçant des professions très différentes, traduit des poètes latins, allemands et russes et sous le pseudonyme de Václav Rozehnal publie six volumes en samizdat. Après 1989, il collabore au journal Literárni noviny et a fait paraître des poèmes, des aphorismes, des proses burlesques, des pièces en un acte et une anthologie où figurent près de huit cents poètes tchèques de 1850 à 1940 « oubliés, négligés ou méprisés ».

 

 

 

ANTHOLOGIES / REVUES

 

* Poèmes, dans Marginales, n°138, 1971 ; La Poésie tchèque moderne (1914-1989), Belin, 1990 ; Textuerre, n°70, 1992 ; Les Deux rives de la Morava, Bf, 1994 ; Nouvel Art du français, mai 1994 ; Bacchanales, n°14, 1998 ; La Poésie tchèque en fin de siècle, Sources, 1999 ; Anthologie de la poésie tchèque contemporaine (1945-2000), Gallimard, 2002.

 

 

 

LIVRES (traductions françaises)

 

2-908120-02-X — Au jour dhier, poèmes traduit du tchèque par Patrick Ouredník. [Alforville], Éditions de la Revue K, « Collection défectueuse », 1990, 32 pages.

 

Ivan Wernisch publie ses premiers recueils dès le début des années soixante. Interdit après 1968, il continue à écrire pour des éditions samizdat et devient peu à peu la figure la plus marquante de la poésie tchèque contemporaine. Une œuvre poétique d’une extrême variété formelle est unie autant par le sens du burlesque que par le renouveau constant des moyens poétiques et linguistiques. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook