Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

HEIJERMANS, Herman

[N] (Rotterdam, Hollande-Méridionale, 1864 ? Zandvoort, 1924). Il a débuté sous le pseudonyme de Samuel Falkland et par la suite, il a utilisé celui d?Ivan Jelakovitsch. Journaliste, auteur dramatique, poète et romancier, fondateur de la revue De jonge gids [Le jeune guide] (1897).

? Ghetto (Ghetto, 1898). Pièce en trois actes, traduit du néerlandais par Jacques Lemaire et Jos. J. Schürmann, préface de Jacques Lemaire. [Paris], Éditions Stock, 1901, 102 p., épuisé. [Représenté au Théâtre des Escholiers, Paris, 9 avril 1901].

? La Bonne espérance. Jeu de la mer en quatre actes (Op Hoop van Zegen, 1900), théâtre, traduit du néerlandais par Jacques Lemaire et J. Schürmann. [Paris], Librairie théâtrale, 1902, 150 p., épuisé. [Représenté au Théâtre Antoine, Paris, 20 octobre 1902].

? Issue. Jeu du rêve et de la vie, en deux parties (Uitkomst, 1907), traduit du néerlandais par M. H. Mout Van Tooren. [La Haye], Festival de Hollande / [Paris], Théâtre des nations. [La Haye], Centre néerlandais de l?Institut international du théâtre, 1963, épuisé.

FILMOGRAPHIE : Op Hoop van Zegen (Pays-Bas, 1918), film de Maurits H. Binger, d?après la pièce La Bonne espèrance (1900), avec Esther De Boer-Van Rijk ? nouvelle version : film de Alex Benno (Pays-Bas, 1934), avec Esther De Boer-Van Rijk, Fritz Van Dogen ? nouvelle version : film de Guido Pieters (Pays-Bas, 1986), avec Kitty Courbois, Danny De Munk, Renée Soutendijk.

 


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Modernité Viennoise

    Entre 1870 et 1920, Vienne fut le coeur intellectuel et artistique de l’Europe. On appelle ainsi “Modernité viennoise”, cette période faste qui participa d’un renouvellement en profondeur d’une vision du monde plaçant l’humain et la quête de soi au centre de toutes les préoccupations. Tous les artistes rejettent les conventions de leur époque et les illusions de leurs pères : “à la raison, ils opposent le sentiment, aux normes sociales contraignantes, ils substituent la libération des instincts, à l’empire multinational, ils préfèrent une terre promise à découvrir”.

    26 octobre 2018

    >> Lire la suite

Facebook