Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

DE HAAN, Jacob Israël

[N] (Smilde, 1881 ? Jérusalem, Palestine, 1924). Fils d?un rabbin, frère de la femme de lettres Carry Van Bruggen. Il a publié deux romans : Pijpelijntjes [Les gens de Pijp], (1904), qui traite de l?homosexualité masculine, et Pathologieën (1907), un recueil de nouvelles Libertijnse liederen (1914) dédié à Georges Eekhoud, des essais, des récits de voyages et des recueils de poèmes. Juriste, tenté par les idées du socialisme avant de rejoindre le mouvement sioniste, il se fixe en Palestine en 1919, enseigne à l?Université juive de Jérusalem et écrit pour la presse néerlandaise (Algemeen Handelsblad). Il se fait bientôt plus critique à l'égard de la politique du mouvement et est assassiné à Jérusalem par un jeune sioniste.

ANTHOLOGIES / REVUES : « Hamane se marie » (Hamane trouwt) et « Nous achetons un petit âne » (Wij kopen een ezeltje), deux histoires extraites du recueil Jeruzalem (1921), traduites par Betty Colin, précédés d?une notice sur l?auteur par Eugène De Bock, dans Europe VI, n° 24, septembre 1924.

? Palestina 1921 (Palestina, 1925), édition et traduction du néerlandais par Nathan Weinstock. [Paris], L?Harmattan, « Comprendre le Moyen-Orient », 1997, 128 p., illus.

BIBLIOGRAPHIE : Arnold Zweig, Un meurtre à Jérusalem. L?Affaire De Vriendt (De Vriendt kehrt heim, 1932), roman traduit de l?allemand par Roland Hartman, préface de Pierre Béhar, [Paris], Éditions Desjonquères, 1999, 224 p. ? Yves C. Aouate, « Jacob Israël De Haan, poète juif assassiné par les siens », dans Septentrion XXIX-3, 2000.

 


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >