Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[IRLANDE] (Derry, 1969). Nouvelliste (Curfew and Other Stories, 2000) et romancier (Love And Sleep, 2002 ; La Ballade de Dublin, 2004 ; Watermark, 2005).

 

LIVRE (Traduction)

[FICHE LIVRE]La Ballade de Dublin (The Swing of Things, 2004), roman, traduit de l'anglais par Sabine Porte. [Paris], Éditions Christian Bourgois, 2006, 414 pages.

Fuyant Londonderry et les démons d’une jeunesse dévouée à la cause de l'IRA, Noel Boyle, ancien activiste libéré de prison, s'installe à Dublin où il tente de se réinventer sur les bancs de l'université. Sa solitude se peuple peu à peu de figures singulières. Il y a Fada, le poète des rues, chantre lubrique d’un Dublin en pleine mutation qu'affolent des hordes d'Espagnoles, il y a aussi le grand Victor, le colosse russe taciturne et ses sombres compatriotes et puis la blanche Colombe, l'idéaliste bardée d'innocence et d'altruisme, l'insondable Eleanor si lointaine et le visage de cette mystérieuse inconnue noyée dans la Liffey. Au fil de cette dérive, les voix s’élèvent, dressant un portrait âpre et cependant truculent d’une ville rongée par la drogue et la Mafia, lieu de toutes les libertés et de toutes les perditions où les maîtres mots sont la réussite et l'argent. Traqué par la paranoïa, hanté par ses souvenirs, Boyle se laisse entraîner par Fada, mauvais génie pathétique de bassesse, dans des déboires qui le ramènent au bord du vide, cet instant de basculement où se joue sa vie. Entre tragédie et burlesque, Sean O’Reilly plonge dans les eaux troubles de l’engagement et du compromis et nous livre ici un roman tout à la fois sobre et lyrique sur les impossibles recommencements. (Présentation de l'éditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook