Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[IRLANDE] (Ballyvourney, comté de Cork, 1916 – 1977). Employé à la municipalité de Cork de 1936 à 1965, il collaboré à l’Irish Times et enseigné à l’University College de Cork. Poète d’expression gaélique de premier plan, il a publié quatre  recueils de poèmes : Eireaball Spideoige [Queue de rouge-gorge] (1952, 1986), Brosna [Une poignée de brindilles] (1964), Línte Liombó [Quelques vers des limbes] (1971) et Tar éis mo Bháis [Après ma mort] (posth.). Il a également donné des versions modernes de poèmes anciens gaéliques.

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* Poèmes, dans Les Lettres Nouvelles, 1973.

* Poèmes, traduits du gaélique, dans Une île et dautres îles (Quimper, Calligrammes, 1984).

* Poèmes, dans Anthologie de la poésie irlandaise du XXe siècle (Lagrasse, Verdier, 1996).




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook