Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

STACPOOLE, Henry de Vere

 

[IRLANDE] (Kingstown, Dun Laoghaire, comté de Dublin, 1863 – Shanklin, Île de Wight, 1951). Lié avec Oscar Wilde, Aubrey Beardsley et tous les artistes gravitant autour de la revue The Yellow Book. Médecin dans la marine marchande, il a beaucoup voyagé et l’exotisme a fait le succès de ses romans comme le célèbre Lagon bleu (1908), qui raconte les amours de deux adolescents naufragés (plusieurs fois adapté au cinéma). À côté de ses cinquante romans, il a publié des recueils de poèmes, des traductions de Villon et de Sapho et une autobiographie en deux volumes, Men and Mice (1942-1945).


LIVRES (Traductions)

La Lagune bleue (The Blue Lagoon, 1908), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif et Mme de Benoît-Sigoyer. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1929, 270 pages, épuisé.

* Réédition sous le titre :

Le Lagon bleu. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1950, VI-249 pages, épuisé.

L’Homme sans tête (The Man without a Head, 1908 ; publié en Angleterre sous le nom de Tyler Desaix), traduit de l’anglais par Michel Epuy. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque », n°59, 1930 ; nlle présentation, 1949, 256 pages, épuisé.

Le Vaisseau de corail (The Ship of Coral, 1911), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Série Émeraude », n°17, 1939, 244 pages, épuisé.

Le Mystérieux décapité, roman, traduit de l’anglais par Michel Epuy. [Paris], Éditions J. Tallandier, « Les romans mystérieux », 1911, 308 pages, épuisé.

Le Récif aux étoiles (The Reef of Stars, 1916), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1930, 256 pages, épuisé.

Journal d’un officier prussien (The Red Days, being the Diary of a Prussian Officer in France and Belgium during the Autumn and Early Winter 1914, 1915), traduit de l’anglais par Henry Frichet, dans pages. Actuelles, n°76, 1916 / [Paris], Éditions Bloud et Gay, 1916, 48 pages, épuisé.

L’Homme qui a perdu son nom (The Man Who Lost Himself, 1918), roman, traduit de l’anglais par Maurice Beerblock. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1928, 368 pages. ; réédition : Hachette, « L’Énigme », 1948, 256 pages, épuisé.

La Baie des songes (The Beach of Dreams, 1919) roman, traduit de l’anglais par Louis Postif et Marcel Carret. [Paris], Éditions de France, « Toute l’aventure », 1939, V-243 pages, épuisé.

Les Don Quichotte de la mer (Vanderdecken, 1922), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions de France, « Toute l’aventure », 1938, 256 pages, épuisé.

La Fugue sentimentale (The Goblin Market, 1927), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1932, 264 pages, épuisé.

L’Île des palmiers (Lone Reef), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1928, 256 pages, épuisé.

Harley Street (Harley Street), roman, traduit de l’anglais par Maurice Beerblock. [Paris], Éditions Hachette, « Les grands romans étrangers », 1949, 264 pages, épuisé.

L’Or du Pacifique (Pacific Gold, 1931), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Série Émeraude », n°4, 1938, 244 pages, épuisé.

La Conque de nacre (The Chank Shell), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Série Émeraude », n°7, 1938, 244 pages, épuisé.

Le Rajah de Gool, roman. [Paris], Éditions Tallandier, « Lisez-moi bleu. Aventures », n°8, 1948, épuisé.


FILMOGRAPHIE : The Beach of Deams (États-Unis, 1923), d’après le roman homonyme [1919], réal. William Parke, avec Noah Deery, Edith Storey – The Blue Lagoon (Grande-Bretagne, 1923), d’après le roman homonyme [1908], réal. W. Bowden et Dick Cruickshanks, avec Molly Adair, Dick Cruickshanks / The Blue Lagoon : Le Lagon bleu (Grande-Bretagne, 1948), réal. Frank Launder, avec Jean Simmons, Donald Houston, Cyril Cusack / The Blue Lagoon : Le Lagon bleu (États-Unis, 1980), réal. Randal Kleiser, avec Brooke Shields, Christopher Atkins / Return to the Blue Lagoon (États-Unis, 1971), réal. William A. Graham, avec Milla Jovovich, Brian Krause – Eileen of the Trees (Grande-Bretagne, 1928), d’après le roman Glorious Youth, réal. Graham Cutts, avec Anny Ondra, William Freshman – Garryowen (Grande-Bretagne, 1920), d’après le roman homonyme [1910], réal. George Pearson, avec Fred Groves, Hugh E. Wright – The Man Who Lost Himself (États-Unis, 1920), d’après le roman homonyme [1918], réal. George D. Baker, avec William Faversham, Hedda Hopper / The Man Who Lost Himself (États-Unis, 1941), réal. Edward Ludwig, avec Brian Aherne, Kay Francis – Satan’s Sister (Grande-Bretagne, 1925), d’après le roman Satan, réal. George Pearson, avec Betty Balfour / sous le titre The Truth about Spring (Grande-Bretagne, 1965), réal. Richard Thorpe, avec Hayley Mills, John Mills – The Starlit Garden (Grande-Bretagne, 1923), d’après le roman homonyme, réal. Guy Newall




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >