Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

STACPOOLE, Henry de Vere

 

[IRLANDE] (Kingstown, Dun Laoghaire, comté de Dublin, 1863 – Shanklin, Île de Wight, 1951). Lié avec Oscar Wilde, Aubrey Beardsley et tous les artistes gravitant autour de la revue The Yellow Book. Médecin dans la marine marchande, il a beaucoup voyagé et l’exotisme a fait le succès de ses romans comme le célèbre Lagon bleu (1908), qui raconte les amours de deux adolescents naufragés (plusieurs fois adapté au cinéma). À côté de ses cinquante romans, il a publié des recueils de poèmes, des traductions de Villon et de Sapho et une autobiographie en deux volumes, Men and Mice (1942-1945).


LIVRES (Traductions)

La Lagune bleue (The Blue Lagoon, 1908), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif et Mme de Benoît-Sigoyer. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1929, 270 pages, épuisé.

* Réédition sous le titre :

Le Lagon bleu. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1950, VI-249 pages, épuisé.

L’Homme sans tête (The Man without a Head, 1908 ; publié en Angleterre sous le nom de Tyler Desaix), traduit de l’anglais par Michel Epuy. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque », n°59, 1930 ; nlle présentation, 1949, 256 pages, épuisé.

Le Vaisseau de corail (The Ship of Coral, 1911), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Série Émeraude », n°17, 1939, 244 pages, épuisé.

Le Mystérieux décapité, roman, traduit de l’anglais par Michel Epuy. [Paris], Éditions J. Tallandier, « Les romans mystérieux », 1911, 308 pages, épuisé.

Le Récif aux étoiles (The Reef of Stars, 1916), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1930, 256 pages, épuisé.

Journal d’un officier prussien (The Red Days, being the Diary of a Prussian Officer in France and Belgium during the Autumn and Early Winter 1914, 1915), traduit de l’anglais par Henry Frichet, dans pages. Actuelles, n°76, 1916 / [Paris], Éditions Bloud et Gay, 1916, 48 pages, épuisé.

L’Homme qui a perdu son nom (The Man Who Lost Himself, 1918), roman, traduit de l’anglais par Maurice Beerblock. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1928, 368 pages. ; réédition : Hachette, « L’Énigme », 1948, 256 pages, épuisé.

La Baie des songes (The Beach of Dreams, 1919) roman, traduit de l’anglais par Louis Postif et Marcel Carret. [Paris], Éditions de France, « Toute l’aventure », 1939, V-243 pages, épuisé.

Les Don Quichotte de la mer (Vanderdecken, 1922), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions de France, « Toute l’aventure », 1938, 256 pages, épuisé.

La Fugue sentimentale (The Goblin Market, 1927), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1932, 264 pages, épuisé.

L’Île des palmiers (Lone Reef), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Éditions Hachette, « Les meilleurs romans étrangers », 1928, 256 pages, épuisé.

Harley Street (Harley Street), roman, traduit de l’anglais par Maurice Beerblock. [Paris], Éditions Hachette, « Les grands romans étrangers », 1949, 264 pages, épuisé.

L’Or du Pacifique (Pacific Gold, 1931), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Série Émeraude », n°4, 1938, 244 pages, épuisé.

La Conque de nacre (The Chank Shell), roman, traduit de l’anglais par Louis Postif. [Paris], Librairie des Champs-Élysées, « Le Masque. Série Émeraude », n°7, 1938, 244 pages, épuisé.

Le Rajah de Gool, roman. [Paris], Éditions Tallandier, « Lisez-moi bleu. Aventures », n°8, 1948, épuisé.


FILMOGRAPHIE : The Beach of Deams (États-Unis, 1923), d’après le roman homonyme [1919], réal. William Parke, avec Noah Deery, Edith Storey – The Blue Lagoon (Grande-Bretagne, 1923), d’après le roman homonyme [1908], réal. W. Bowden et Dick Cruickshanks, avec Molly Adair, Dick Cruickshanks / The Blue Lagoon : Le Lagon bleu (Grande-Bretagne, 1948), réal. Frank Launder, avec Jean Simmons, Donald Houston, Cyril Cusack / The Blue Lagoon : Le Lagon bleu (États-Unis, 1980), réal. Randal Kleiser, avec Brooke Shields, Christopher Atkins / Return to the Blue Lagoon (États-Unis, 1971), réal. William A. Graham, avec Milla Jovovich, Brian Krause – Eileen of the Trees (Grande-Bretagne, 1928), d’après le roman Glorious Youth, réal. Graham Cutts, avec Anny Ondra, William Freshman – Garryowen (Grande-Bretagne, 1920), d’après le roman homonyme [1910], réal. George Pearson, avec Fred Groves, Hugh E. Wright – The Man Who Lost Himself (États-Unis, 1920), d’après le roman homonyme [1918], réal. George D. Baker, avec William Faversham, Hedda Hopper / The Man Who Lost Himself (États-Unis, 1941), réal. Edward Ludwig, avec Brian Aherne, Kay Francis – Satan’s Sister (Grande-Bretagne, 1925), d’après le roman Satan, réal. George Pearson, avec Betty Balfour / sous le titre The Truth about Spring (Grande-Bretagne, 1965), réal. Richard Thorpe, avec Hayley Mills, John Mills – The Starlit Garden (Grande-Bretagne, 1923), d’après le roman homonyme, réal. Guy Newall




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée en Sciences Humaines

    De la pensée philosophique à l’Histoire, et jusqu’aux préoccupations sociales, économiques et politiques les plus contemporaines, la rentrée des sciences humaines nous offre un automne particulièrement riche dans le domaine des essais, avec nombre d’ouvrages, classiques ou résolument novateurs, et toujours ambitieux.

    27 septembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook