Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

WALSH, Maurice

 

[IRLANDE] (Ballydonoghue, près de Listowel, comté de Kerry, 1879 – Dublin, 1964). Carrière dans les douanes en Écosse, puis, après 1921, en Irlande. Il est l’auteur d’une vingtaine de romans et de plusieurs recueils de nouvelles, se situant dans la campagne écossaise ou dans celle du sud-ouest de l’Irlande (The Key Above the Door, 1926 ; While Rivers Run, 1928 ; Blackcok’s Feather, 1932 ; Sons of the Swordmaker, 1938 ; Révolte dans la vallée, 1950 ; Son of a Tinker, and Other Tales, 1951 ; The Honest Fisherman, and Other Stories, 1954 ; Danger Under the Moon, 1954 ; A Strange Woman’s Daughter, 1956 ; The Smart Fellow, 1964). L’une de ses nouvelles, tirée de Green Rushes (1935), a servi de base au célèbre film de John Ford L’Homme tranquille en 1952, avec John Wayne et Maureen O’Hara (scénario et dialogues dans L’Avant-Scène Cinéma, n°442, 1996).

 

LIVRES (Traductions)

L’Homme tranquille (Green Rushes, 1935), nouvelles, traduites de l’anglais par Jane Fillion. [Paris], Éditions France-Empire, 1953, 1979, 446 pages, épuisé.

* Rééditions :

L’Homme tranquille, avec des illustrations de Jacques Pecnard. [Paris], Presses de la Cité, « Super 1000 », n°71, 1967, 252 pages, épuisé.

L’Homme tranquille. [Paris], « Presses-Pocket », n°548, 1967, 380 pages, épuisé.

L’Homme tranquille. [Rennes], Presses universitaires de Rennes & Éditions Terre de Brume, « Terres d’ailleurs. Bibliothèque irlandaise », 1999, 265 pages.

[FICHE LIVRE]L’Homme tranquille. [Paris], Éditions 10-18, « 10-18. Domaine étranger », n°3636, 2004, 320 pages.

Après le traité de 1921, les fusils des républicains irlandais et des troupes britanniques se sont tus. Mais la trêve des armes n’est pas celle des sentiments. Dans l’arrière-pays montagneux du sud-ouest de l’Irlande, sur les rives d’une rivière poissonneuse, à la lisière de forêts denses, couve une guerre sans drapeaux ni slogans. Celle que se livrent les héros d’hier, des hommes et des femmes qui ont trop longtemps sacrifié leurs émotions à la cause. Ils se retrouvent à la ferme de Sean, entre frères d’armes, espérant comprendre quelles furent leurs erreurs d’antan. Ils sont tous revenus à Leaccabuie, à l’exception de Nuala, dont le destin tragique hante tous les esprits. (Présentation de léditeur)

 

Révolte dans la vallée (Trouble in the Glen, 1950), roman, traduit de l’anglais par Jane Fillion. [Paris], Éditions France-Empire, 1954, 400 pages, épuisé.

 

FILMOGRAPHIE : The Quiet Man : L’Homme tranquille (États-Unis, 1952), d’après la nouvelle homonyme [1935], réal. John Ford, Maureen O’Hara, Victor McLaglen, Ward Bond – Trouble in the Glen : Révolte dans la vallée (Grande-Bretagne, 1954), d’après le roman homonyme [1950], réal. Herbert Wilcox, avec Margaret Lockwood, Victor McLaglen, Orson Welles




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook