Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MORGAN, Lady

 

[IRLANDE] (Dublin, 1776 ? – Londres, 1859). Née Sydney Owenson, fille de l’acteur et directeur de théâtre Robert Owenson qu’elle accompagne dans ses tournées en Irlande. Après ses études à la Huguenot School de Clontarf, dans le comté de Dublin, elle travaille comme gouvernante et, en 1812, épouse le médecin Charles Morgan. Elle a publié des poèmes, des romans, des livres de voyage et des ouvrages historiques et politiques, pour la plupart traduits en français au XIXe siècle. Elle a laissé plusieurs volumes de souvenirs (Passages from my Autobiography, 1859 ; Memoirs, posth, 1863).

 

LIVRES (Traductions)

Saint-Clair, ou L’Héritière de Desmond (St Clair, or The Heiress of Desmond, 1803), roman, traduit de l’anglais par H. Vilmain. [Paris], J. G. Dentu, 1813, 2 vols, épuisé.

 

La Novice de Saint Dominique (The Novice of St Dominick, 1805), roman, traduit de l’anglais par la vicomtese de Ruolz. [Paris], H. Nicolle, 1816, 4 vols, épuisé.

 

Glorvina, ou La Jeune Irlandaise (The Wild Irish Girl. A National Tale, 1806), roman, P. L. Dubuc. [Paris], Gide fils, 1813, 4 vols, épuisé.

 

Fragments patriotiques sur l’Irlande (Patriotic Sketches of Ireland, 1807), traduit de l’anglais par Mme A. d’Esmenard. [Paris], L’Huillier, 1817, épuisé.

 

La Femme, ou Ida l’Athénienne (Woman, or Ida of Athens, 1809), roman, traduit de l’anglais par P. L. Dubuc. [Paris], H. Nicolle, 1812, 4 vols, épuisé.

 

Le Missionnaire. Histoire indienne (The Missionary. An Indian Tale, 1811), roman, traduit de l’anglais par P. L. Dubuc. [Paris], H. Nicolle, 1812, 3 vols, épuisé.

 

O’Donnel, ou L’Irlande, histoire nationale (O’Donnel, 1814), roman, traduit de l’anglais par P. A. Lebrun de Charmettes. [Paris], Le Normant, 1815, 3 vols, épuisé.

 

La France (France, 1817), traduit de l’anglais et annoté par A. J. B. Defauconpret. [Strasbourg-Londres-Paris], Treuttel et Würz, 1817, 2 vols, épuisé.; réédition augmentée : [Paris], Tillois, 1848, 3 vols, épuisé.

 

Florence Macarthy (Florence Macarthy. An Irish Tale, 1818), traduit de l’anglais par A. J. B. Defauconpret. [Paris], H. Nicolle, 1819, 4 vols, épuisé.

* Nouvelle édition : Florence Macarthy, nouvelle traduction de l’anglais par J. T. Parisot. [Paris], Treuttel et Würtz, 1819, 4 vols, épuisé.

 

L’Italie (Italy, 1821), traduit de l’anglais par Mlle A. Sobry. [Paris], P. Dufart, 1821, 4 vols, épuisé.

 

Encore une victime, ou Caroline de Brunswick, reine d’Angleterre. [Paris], Les Marchands de nouveautés, 1821, épuisé.

 

Mémoires sur la vie et le siècle de Salvador Rosa (The Life and Times of Salvator Rosa, 1824), traduit de l’anglais par Mlle A. Sobry et M. Pierhuc. [Paris], A. Emery, 1824, 2 vols, épuisé.

 

Les O’Brien et les O’Flaherty, ou L’Irlande en 1793, histoire nationale (The O’Briens and the O’Flahertys. A National Tale, 1827), roman, traduit de l’anglais par Jean Cohen. [Paris], C. Gosselin, 1828, 6 vols, épuisé.

 

Le Livre du boudoir (The Book of the Boudoir, 1829), recueil d’articles, traduit de l’anglais par A. J. B. Defauconpret. [Paris], C. Gosselin, 1828, 2 vols, épuisé.

 

La France en 1829-30 (France in 1829-30, 1830), traduit de l’anglais par Mlle A. Sobry. [Paris], H. Fournier jeune, 1830, 2 vols, épuisé.

 

Scènes dramatiques empruntées à la vie réelle (Dramatic Scenes of Real Life, 1833), trois récits, traduit de l’anglais par Mlle A. Sobry. [Paris], Éditions H. Fournier jeune, 1833, 2 vols, épuisé.

 

La Princesse (The Princess, or The Beguine, 1834), roman, traduit de l’anglais par Mlle A. Sobry et M. A. S. T. [Paris], A. Bertrand, 1835, 3 vols, épuisé.

 

ÉTUDE

— Jean Brihault, Lady Morgan et l’Irlande. Presses universitaires de Lille III / A. N. R. T, 1986, épuisé. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook