Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

MEADE, Glenn

 

[IRLANDE] (Finglas, Dublin, 1957). Dans les années 1980, il a exercé une activité de dramaturge et de metteur en scène au Strand Theatre de Dublin. Il a également été journaliste à l’Irish Times et à l’Irish Independent et instructeur pour les pilotes de la compagnie aérienne Aer Lingus avant de publiers plusieurs thrillers traduits dans une vingtaine de pays : Brandenburg (1994), Snow Wolf (1995), The Sands of Sakkara (1999), Resurrection Day (2002), Piège de glace (2004), Devil’s Disciple (2006).

 

LIVRE (Traduction)

[FICHE LIVRE]Piège de glace (Web of Deceit, 2004), roman, traduit de l’anglais par Luc Baranger. [Paris], Éditions L’Archipel, « Les Maîtres du suspense », 2005, 436 pages.

* Réédition :

[FICHE LIVRE]Piège de glace. [Paris], L.G.F. (Librairie générale française), « Le Livre de poche thriller », 2007, 542 pages.

Comment Jennifer March, avocate new-yorkaise d’une trentaine d’années, pourrait-elle oublier cette nuit au cours de laquelle sa mère a été assassinée, son frère grièvement blessé et où elle a été violée ? D’autant que son père, qui n’a plus donné signe de vie depuis le massacre, fait figure de suspect numéro un. Du moins jusqu’à ce que, deux ans plus tard, on retrouve son corps prisonnier des glaces, dans les Alpes suisses. Mais attention au dégel : il redonne vie à des secrets que trafiquants de drogue, mafieux russes et agents doubles auraient préféré garder au frais, sans parler des avalanches de meurtres qu’il déclenche parfois. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook