Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

McLAVERTY, Michael

 

[IRLANDE] (Carrickmacross, comté de Monaghan, 1907 – 1992). Michael [Francis] McLaverty. Après ses études (St Malachy’s College ; Queen’s University, Belfast), il fait carrière dans l’enseignement. Auteur d’une dizaine de romans (Call my Brother Back, 1939 ; Lost Fields, 1941 ; In This Thy Day, 1945 ; The Three Brothers, 1948 ; Truth in the Night, 1951 ; School For Hope, 1954 ; The Choice, 1958 ; The Brightening Day, 1965) et de nombreuses nouvelles (The White Mare, 1943 ; The Game Cock, 1947 ; The Road to the Shore, 1976 ; Collected Short Stories, 1978).

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « Le coq de combat », nouvelle extraite du recueil The Game Cock and Other Stories (1947), traduite de l’anglais par Jean-Louis Chevalier, dans Anthologie de nouvelles irlandaises (Publications de l’Université de Caen, 1987).

 

LIVRE (Traduction)

Le Prophète et autres nouvelles, préface de Seamus Heaney, choix de trente-deux nouvelles, traduites de l’anglais sous la direction de Jacqueline Genet et de Elisabeth Hellegouarc’h, par le Groupe de recherches anglo-américaines (Godeleine Carpentier, Jean-Louis Chevalier, Jacques Chuto...et al.). [Thaon], Éditions Amiot-Lenganey, 1992, 320 pages, épuisé.

* Réédition sous le titre :

[FICHE LIVRE]Nouvelles, introduction de Bernard Le Gros. Presses universitaires de Caen, 1996, 336 pages.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook