Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MANGAN, James Clarence

 

[IRLANDE] (Dublin, 1803 – Dublin, 1849). Fils d’épicier en faillite, il doit quitter l’école à quinze ans. Après avoir travaillé chez un homme de loi, vers 1834, il devient copiste au département du Cadastre puis aide-catalogueur à la bibliothèque de Trinity Collège, à Dublin. Sous divers pseudonymes, il a publié dans les journaux irlandais (notamment le Dublin University Magazine) des poèmes, des récits et des traductions plus ou moins fictives qui mêlent le mysticisme oriental à l’exaltation nationaliste. Très tôt opiomane, il est mort du choléra dans la misère et l’oubli. On lui doit également une autobiographie.

 

ANTHOLOGIES / REVUES

* « La triple prédiction, récit psychologique » (The Threefold Prediction, a Psychological Narrative, 1845), traduit de l’anglais par Simone Dorangeon, dans Fantastiques irlandais (Presses universitaires de Reims, 1996) ; réédition dans LIrlande fantastique (Rennes, Terre de Brume, 2002). 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook