Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 

[IRLANDE] (Galway, 1931). Romancière, elle a également écrit des pièces pour le théâtre, la radio et la télévision.

 

LIVRES (Traductions)

[FICHE LIVRE]Les Chiens de la Morrigan (The Hounds of the Morrigan, 1985), traduit de l’anglais par Philippe Mortimer. [Paris], Éditions Métailié, « Bibliothèque anglo-saxonne », 1993, 454 pages.

* Réédition sous le titre :

Les Sorcières de la Morrigan. [Paris], Éditions du Seuil / Éditions Métailié, 2005, 680 pages.

La Morrigan, la Grande Reine, et ses deux sorcières, la Reine des fantômes et le Corbeau ardent, sont de retour pour libérer le serpent Olc Glas et déchaîner la destruction du monde. Deux enfants, Pidge et sa petite sœur Brigit, sont choisis par le Dagda, le dieu du Bien, pour tenter de les vaincre. L’affrontement est terrible : les paysages familiers deviennent mouvants, les bonbons parlent, les panneaux indicateurs prennent des initiatives... Serena l’âne, Cuchulain le guerrier, Cathlad le druide et autres personnages tout droit sortis de la mythologie celtique ou de l’aventure du Graal ne seront pas de trop pour aiguiller les enfants dans cette course-poursuite haletante, talonnés de près par l’effrayante Morrigan et sa meute de chiens féroces... (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook