Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GREGORY, Lady

(Roxborough, comté de Galway, 1852 ? Coole Park, comté de Galway, 1932). Isabella Augusta Persse est née dans une riche famille nationaliste. Veuve à trente-neuf ans de Sir William Gregory, un député irlandais qui avait été gouverneur de Ceylan, elle a consacré sa vie entière à la cause de la culture irlandaise, recevant dans sa propriété de Coole tous les participants de la Renaissance irlandaise dont elle fut l'une des figures essentielles. En 1896, elle rencontre Yeats pour qui elle sera une grande amie et une fidèle protectrice. Avec lui, elle fonde l'Irish Literary Theatre qui donnera naissance en 1904, au célèbre Abbey Theatre de Dublin. Elle en assure la co-direction, encourageant de nombreux dramaturges et écrivant ou adaptant (Molière, Goldoni) elle-même une quarantaine de pièces. Parallèlement à cette intense activité théâtrale, évoquée dans Our Irish Theatre (1913), elle a publié toute une série d'ouvrages sur la culture populaire et les légendes irlandaises ainsi que des contes et des traductions de poèmes gaéliques.
 
ANTHOLOGIES / REVUES : Poèmes dans Anthologie de la poésie irlandaise du XXe siècle, Verdier, 1996 ? Nouvelle : « La fille du roi sous les vagues » (The Daughter of King Under-Wave), récit tiré du recueil Gods and Fighting Men (1904), traduit de l?anglais par Jean-Louis Chevalier, dans Anthologie de nouvelles irlandaises, Publications de l?Université de Caen, 1987 ? Théâtre : extraits de la pièce Ainsi se répand la nouvelle (Spreading the News, 1904), traduit de l?anglais par Jacqueline Genet et présenté par Nicole Vigouroux-Frey, dans Anthologie du théâtre irlandais d?Oscar Wilde à nos jours, Presses universitaires de Caen, 1998.
 
? Deirdre ou Le sort des fils d?Usnach, récit, tiré du recueil Cuchulain of Muirthemne (1902), traduit de l'anglais et préfacé par Pierre Leyris. [Genève], Éditions La Dogana, 1989, 76 p., épuisé ; réédition (avec Diamuid et Grania et Le Destin des enfants de Lir) : [Cognac], Éditions Le Temps qu?il fait, 1997, 160 p., 15.24 ?.
 
? Diamuid et Grania et Le Destin des enfants de Lir, traduit de l'anglais par Pierre Leyris, illustrations de Pierre-Olivier Leclercq. [Paris], Éditions Hatier, « Fées et gestes », 1991, 128 p., épuisé ; réédition (avec Deirdre) : [Cognac], Éditions Le Temps qu?il fait, 1997, 160 p., 15.24 ?.
 
? Écoutez la nouvelle ! (Spreading the News, 1904), théâtre, traduit de l'anglais par Charles Antonetti. [Paris], Librairie théâtrale, « Éducation et théâtre. Théâtre de répertoire » n° 24, 1954, 1980, 24 p., 5.64 ?.
 
? La Lune se lève (The Rising of the Moon, 1907), théâtre, traduit de l'anglais par Charles Antonetti. [Paris], Librairie théâtrale, « Éducation et théâtre. Théâtre de répertoire » n° 22, 1954, 1979, 16 p., 3.35 ?.
 
BIBLIOGRAPHIE :
? Michèle Dalmasso, Lady Gregory et la Renaissance irlandaise. Presses universitaires de Provence / Publications de l?Université de Provence / [Marseille], Éditions Jeanne Laffitte, 1982 / Université Aix-Marseille I. Secrétariat des publications, 1983, 690 p., 32.01 ?.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook