Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

DILLON, Eilís

(Comté de Galway, 1920 ? 1994). Auteur de plus de quarante livres pour enfants et adolescents, elle a aussi publié des romans historiques, qui connurent également un grand succès (Across the Bitter Sea, 1973 et sa suite Blood Relations, 1977), ainsi qu?une autobiographie (Inside lreland, 1982).
 
? Le Mystère du ?San Sebastian? (The San Sebastian, 1953), roman, traduit de l'anglais par Arlette Silvain, illustrations de Jacques Poirier. [Paris], Éditions Hachette, « Idéal-Bibliothèque », 1955, 192 p., épuisé.
 
? L?Île des cheveaux (The Island of Horses, 1956), roman, traduit de l'anglais par Nicole Rey et Huguette Perrin, illustrations de René Péron. [Paris], Éditions Nathan, « Bibliothèque internationale », 1968, 272 p., épuisé ; réédition : [Paris], Éditions Pocket, « Pocket Junior. C?est la vie ! », 1995, 262 p.
 
? Le Secret de l?île maudite (The Coriander, 1963), roman, traduit de l'anglais par Edith Vincent, illustrations de Françoise Boudignon. [Paris], Éditions de l?Amitié, « Bibliothèque de l?amitié. Aventure » n° 96, 1973, 160 p., épuisé.
 
? Les Garçons de l?île aux renards (A Family of Foxes, 1964), roman, traduit de l'anglais par Jean Murray, illustrations de Thierry Courtin. [Paris], Éditions Hachette, « Bibliothèque verte » n° 321, 1967, 192 p., épuisé ; réédition : Éditions Hachette, « Bibliothèque rose », 1979, 160 p., épuisé.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook