Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CORKERY, Daniel

(Cork, Munster, 1878 ? 1964). Né dans une famille de menuisiers de père en fils depuis des générations, et de syndicalistes, il fait des études chez les Présentation Brothers, puis au St Patrick's College de Dublin. Il enseigne une vingtaine d?années chez les Christian Brothers, puis, après avoir soutenu à l?âge de cinquante ans une thèse sur Synge à l?University College de Cork, il obtient un poste de professeur d?anglais dans cette même université (1931-1947). Sénateur en 1951. Auteur de nombreuses nouvelles (A Munster Twilight, 1916 ; The Hounds of Banba, 1920 ; The Stormy Hills, 1929 ; Earth Out of Earth, 1939 ; The Wager and Other Stories, 1950), d?un unique roman (The Threshold of Quiet, 1917), de pièces de théâtre (King and Hermit, 1909 ; The Yellow Bittern, 1917 ; The Labour Leader, 1920 ; Clan Falvey, 1920 ; Fobnam the Sculptor, posth., 1973) et d?essais (The Hidden Ireland. A Study of Gaelic Munster in the Eighteenth Century, 1924 ; Synge and Anglo-Irish Literature, 1931 ; The Fortunes of the Irish Language (1954). Son influence sur de nombreux écrivains de la génération suivante qu'il eut comme élèves, fut considérable.
 
ANTHOLOGIES / REVUES : Nouvelle : « Le labourage du ?Leaca-Na-Naomh? », traduit de l?anglais par Dominique Catherine, dans Anthologie de nouvelles irlandaises, Publications de l?Université de Caen, 1987.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook