Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CLARKE, Austin

(Dublin, 1896 ? Dublin, 1974). Austin [Augustine Joseph] Clarke. Avec Patrick Kavanagh, il est considéré comme le plus important poète irlandais, entre W. B. Yeats et la génération des années soixant. Études chez les jésuites, à Belvedere College puis à l'University College de sa ville natale où, en 1917, il succède comme professeur de littérature au poète-patriote Thomas MacDonagh. Au début des années vingt, il quitte l'Irlande pour travailler comme journaliste à Londres. En 1937, il regagne Dublin où il collabore à la radio et à la page littéraire de l?Irish Times. Avec Robert Farren, il fonde une société de poésie qui se transforme en 1944 en compagnie de théâtre pour faire représenter ses pièces et celles des autres. Après la guerre, il préside l'Académie irlandaise des lettres et réside aux États-Unis de 1954 à 1972. Il a écrit une dizaine de pièces de théâtre en vers, notamment The Flame (1930) et As the Crow Flies (1943), des romans, tous censurés en Irlande (The Bright Temptation, 1932 ; The Singing Men at Cashel, 1936 ; The Sun dances at Easter, 1953), des études critiques, deux volumes d'autobiographie : Twice Round the Black Church (1962) et A Penny in the Clouds (1968) et de nombreux recueils de poésie depuis The Vengeance of Fionn (1917). « Dans les derniers recueils, c'est même comme satiriste qu'il triomphe. Et quel satiriste ! Il faudrait tout citer des morceaux féroces que ce catholique d'éducation consacre à fustiger le puritanisme et l'hypocrisie sexuelle de la pieuse Irlande /.../ On se gardera pourtant de vues trop simplistes. Cet anticlérical est un écrivain religieux que hantent le problème du péché et la présence de Dieu. Ce satiriste est un dramaturge et aussi, et peut-être essentiellement, un poète lyrique, au double sens du terme : un homme qui n'exprime, en fin de compte, que lui-même, un musicien d'une science et d'une subtilité extraordinaires en perpétuelle quête d'expérimentation. Inspiré tantôt par la tradition française, tantôt par l'exemple des poètes gaéliques, torturant l'anglais à force d'ellipses et de concentration, il arrive à donner ? et c'est là, sans doute, sa réussite suprême ? l?impression du naturel et jamais de l?artificialité. » (Patrick Rafroidi, 1973).
 
ANTHOLOGIES / REVUES : Poèmes dans Lettres Nouvelles, 1973 ; Anthologie de la poésie irlandaise du XXe siècle, Verdier, 1996.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook