Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CARLETON, William

(Prillisk, comté de Tyrone, 1794 ? Sandford, comté de Dublin, 1869).
Cadet de quatorze enfants d?une famille catholique de paysans pauvres, où l?on parlait le gaélique et l?anglais. Journaliste, auteur dramatique et romancier, il fut toujours très inspiré par l?aspect irrationnel et fantastique des légendes gaéliques, mais également par l?histoire de la paysannerie de la vieille Irlande. « Son ?uvre abondante constitue sans doute un des témoignages les plus importants de la transformation que le monde rural a connue dans la première moitié du XIXe siècle. Lui-même est à l?image de ce monde, partagé entre l?ancien et le nouveau, déplorant d?une part la disparition des anciennes coutumes et d?autre part, l?attachement de ses compatriotes à leurs superstitions. Il reste très marginal par rapport aux autres écrivains d?une époque où l?expression artistique est indissociable du sentiment nationaliste. Carleton est quasiment le seul à s?attaquer à l?Église catholique romaine et à défendre l?union politique avec l?Angleterre. De plus, il est pratiquement le seul écrivain de son milieu social dont l??uvre soit écrite exclusivement en langue anglaise. » (Jean Lozes).
 
ANTHOLOGIES / REVUES : Nouvelles : « Le pavillon des oies sauvages », traduit de l'anglais par Mary Wood, dans Anthologie de nouvelles irlandaises, Publications de l?Université de Caen, 1987 ; « Wildgoose Lodge » (Wildgoose Lodge, 1830), traduit de l'anglais par Léon de Wailly, dans Trésor de la nouvelle de la littérature irlandaise, tome 1, Les Belles Lettres, 2002 / nouvelle traduction : « Wildgoose Lodge. Confession d?un Ribbonman repenti, histoire véridique », traduit de l'anglais par Bernard Mathieu, dans Fantastiques irlandais, Presses universitaires de Reims, 1996 / réédition dans L'Irlande fantastique, Terre de Brume 2002.
 
? Romans irlandais. Scènes de la vie champêtre, trois nouvelles tirées de Traits and Stories of the Irish Peasantry (1830-1833, 5 vols.), traduit de l'anglais par Léon de Wailly. [Paris], Éditions E. Dentu, 1861, V-283 p., épuisé.
 
? Les Chroniques de Chateau Cumber (Valentine Mc Clutchy, 1845), roman, traduit de l'anglais par Léon de Wailly. [Paris], L?Univers, 1845, épuisé.
 
? Le Mauvais ?il, ou Le Spectre noir, suivi de Cela seulement (The Evil Eyes, or The Black Spectre, 1860), sans nom de traducteur. [Tournai], Éditions H. Casterman, 1865, 330 p., épuisé.
 
BIBLIOGRAPHIE :
? André Boué, William Carleton. Romancier anglais, 1794-1869, avec en appendice un choix de lettres. [Paris], Publications de la Sorbonne, « Série S. » n° 6, 1978, XX-418 p.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >