Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

BROWN, Christy

(Crumlin, comté de Dublin, 1932 ? Suffolk, 1981). Complètement paralysé dès sa naissance, incapable de parler, il a écrit ses livres avec un crayon placé entre les doigts de son pied gauche, puis à la machine avec le petit orteil. Outre son récit autobiographique Du pied gauche (1954), il est l?auteur de plusieurs romans (Celui qui regardait passer les jours, 1970 ; A Shadow on Summer, 1974 ; Will Grow the Lilies, 1976 ; A Promising Career, posth., 1982) et de deux recueils de poèmes (Softly to My Wake, 1971 ; Of Snails and Skylarks, 1978).
 
? Miracle en Irlande (My Left Foot, 1954), récit autobiographique, avant-propos et épilogue de Robert Collis, traduit de l'anglais par Suzanne Desternes. [Paris], Éditions Robert Laffont, « Questions de vie ou de mort », 1955, 200 p., épuisé ; rééditions sous le titre Du pied gauche : [Paris], Éditions Robert Laffont, « Vécu », 1971, 1990, 224 p., épuisé / [Paris], L.G.F. (Librairie générale française), « Le Livre de poche » n° 4036, 1975, 224 p., épuisé.
 
? Celui qui regardait passer les jours (Down All the Days, 1970), roman traduit de l'anglais par Georges Belmont et Hortense Chabrier. [Paris], Éditions Le Seuil, 1971, 286 p., épuisé ; réédition : [Paris], L.G.F. (Librairie générale française), « Le Livre de poche » n° 4827, 1976, 410 p., épuisé.

Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Proust, toujours vivant

    On n’en finit jamais avec Proust. “A la recherche du temps perdu” continue de susciter de nombreux commentaires et interprétations comme si cette oeuvre majeure de la littérature était inépuisable et d’une inlassable modernité. A l’occasion du centenaire du prix Goncourt attribué à “A l’ombre des jeunes filles en fleurs” en Décembre 1919, plusieurs publications témoignent de cette passion sans cesse renouvelée pour la cathédrale proustienne.

    13 juin 2019

    >> Lire la suite

Facebook