Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GRAU, Eros

[BRÉSIL] (Santa Maria, Rio Grande do Sul, 1940). Eros Roberto Grau. Juriste et écrivain, diplômé de la Faculté de droit de l'Université Mackenzie en 1963. Membre du Parti communiste brésilien, il a été arrêté et torturé en 1972, lors de la dictature militaire (1964-1985). De 1964 à 2004, il a exercé comme avocat et enseigné à l'Université de São Paulo jusqu'à sa nomination à la Cour suprême, puis a pris sa retraite en 2009. Professeur invité à la faculté de droit de Montpellier et à celle de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne). Auteur d'une quinzaine de livres, principalement de droit économique et constitutionel.



LIVRES (Traductions françaises)
Le Flâneur de Saint-Germain-des-Prés (Paris, quartier Saint-Germain-des-Prés, 2011), traduit du portugais (Brésil) par Monique Le Moing ; photographies de Bénédicte Karyotis. [Paris], Éditions Caractères, 2015.
Eros Grau, célèbre brésilien « paulista » est aussi un promeneur, un flâneur dans Saint-Germain-des-Prés où il habite une bonne partie de l’année. Son livre a le talent de réunir dans les rues, les cafés, les boutiques… la grande histoire des gens célèbres qui ont fait la réputation du quartier, mais aussi, son amitié avec les plus humbles qui eux aussi illustrent ces lieux connus dans le monde entier. Eros Grau nous, donne à découvrir avec une plume alerte, des faits inédits des personnalités rares avec un ton chaleureux, chargé d’humour, de tendresse et de poésie pour ce qu’il appelle « son village ». (Présentation de l'éditeur)




 


Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook