Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 [BRÉSIL] (Bruxelles, Belgique, 1901 – Rio de Janeiro, 1983). Roberto Alvim Corrêa – ou sous son nom francisé Robert Corrêa – fut un écrivain, éditeur et professeur de français. Petit-fils de la baronne de Oliveira Castro et fils du peintre symboliste Henrique Alvim Corrêa, il poursuit des études à Genève après la mort prématurée de son père. Il y réside à la Maison des étrangers où il a pour condisciple Jorge Luis Borges. En 1928, il fonde à Paris les éditions Corrêa et publie des auteurs comme François Mauriac, Charles Du Bos, Albert Béguin, Jacques Maritain, Gabriel Marcel, Marcel Raymond, entre autres. En 1936, il revend sa maison à Edmond Buchet et Jean Chastel et quitte la France pour le Brésil en 1939. Installé à Rio, il y enseigne le français et dirige la collection « Nossos Clássicos » au sein d’Editora Agir. Proche de Carlos Drummond de Andrade, il a écrit des essais littéraires : Anteu e a cri?tica (1948) ; O mito de Prometeu (1951) ; François Mauriac, essayiste chrétien (Rio de Janeiro, Editora Agir, 1951, 206 pages, épuisé) et, à partir de 1960, son journal intime en plusieurs volumes.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook