Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

CONY, Carlos Heitor

 [BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1926). Journaliste, chroniqueur et éditorialiste. Ses romans et ses nouvelles peignent la décadence de la petite bourgeoisie de Rio et témoignent de son engagement politique (une dizaine d’ouvrages de O ventre, 1958 à Pilatos, 1972). Après plus de vingt ans de silence, il renoue avec l’écriture romanesque en publiant un suberbe récit, Quasi mémoires. Quasi roman (Quase Memória. Quase-romance, 1995), suivi de O piano e a orquestra (1996), A casa do poeta trágico (1997), Romance sem palavras (1999). Il a également écrit régulièrement pour la télévision.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]La Traversée (Pessach, a travessia, 1967), roman, traduit du portugais (Brésil) par Philippe Poncet. [Paris], Éditions Folies d’encre, « Fictions », 2009, 416 pages.

Rio, 1966, sous la dictature, Paulo Goldberg Simões, écrivain reconnu dans le milieu littéraire carioca, divorcé, vit seul et évite tout engagement, tant personnel que politique. Il se vante de n’avoir « ni dettes ni amis, deux inconvénients fâcheux ». Le jour de ses quarante ans il reçoit la visite de Silvio, qui tente de le convaincre de s’engager dans la lutte armée. Bien sûr, il refuse avec véhémence. Mais il peut difficilement imaginer que, dans les heures qui vont suivre, un enchaînement d’événements vont l’amener à s’impliquer au-delà de sa volonté, et à revivre, en tant qu’individu, une « traversée » autrefois accomplie par tout un peuple. (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Quasi mémoires. Quasi roman (Quase Memória. Quase-romance, 1995), roman, traduit du portugais (Brésil) par Henri Raillard. [Paris], Éditions Gallimard, « Du monde entier », 1999, 268 pages. 

Lorsque le journaliste C. H. Cony reçoit à l’hôtel Novo Mundo une enveloppe à son nom, il l’identifie immédiatement comme venant de son père, mort dix ans plus tôt. Même écriture, même odeur, même manière. La simple vue de cette enveloppe déclenche alors une cascade de souvenirs et amène le narrateur à nous plonger dans le Rio de Janeiro des années 30, pour évoquer ce père qui, avec constance et ingénuité, se lance inlassablement dans les entreprises les plus fantastiques : il organise un pèlerinage en train pour aller voir un guérisseur, il part pour l’France en bateau faire la promotion d’eaux thermales, il lance un candidat à la présidence de la République, ou bien – c’est son occupation préférée – il fabrique des montgolfières en papier. Pour lui le pire est toujours sûr, mais il l’atteint avec allure. Et il recommence. Dans ce roman débordant d’énergie et de vie, Carlos Heitor Cony nous entraîne dans un maelström de souvenirs où le comique et le burlesque le disputent à l’émotion et au drame. Quasi-Mémoires est un grand roman picaresque et un magnifique hommage de l’écrivain à son père. (Présentation de léditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook