Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

COELHO, Paulo

 [BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1947). Paulo Coelho de Sousa. Écrivain mystique aux tirages cosmiques, il est l’un des auteurs vivants les plus lus au monde. Son œuvre, traduite en quatre-vingt langues et récompensée par de nombreux prix internationaux, a déjà dépassé les cent cinquante millions d’exemplaires vendus dans plus de deux cents pays. Après avoir commencé des études de droit il les abandonne en 1970 pour parcourir le monde. De retour au Brésil, il devient compositeur de musiques populaires notamment pour le célèbre chanteur Raul Seixas. Il a aussi été directeur artistique chez Polygramm et CBS, jusqu’en 1980, date à laquelle il décide de reprendre ses voyages, puis d’écrire.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « A, b, c, d… », (« A, b, c, d… »), nouvelle publiée dans le magazine Domingo / Jornal do Brasil, du 24 décembre 1995, traduite du portugais (Brésil) par Jacques Thiériot, dans Contes de Noël brésiliens, Éditions Albin Michel, 1997.

* « Conte », dans Histoires denfance, édité par Sol En Si (Solidarité Enfants Sida). [Paris]¸ Éditions Robert Laffont, 1998, 272 pages, épuisé / Réédition : [Paris], Presses Pocket, « Pocket », 1999, 256 pages, épuisé.

 

LIVRES (Traductions françaises)

Le Pèlerin de Compostelle (Diário de um mago, 1987), roman, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues, illustrations de Cristina Oiticia, photographies de Yves Dejardin. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1996, 256 pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°14379, 1998, 256 pages, épuisé / Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 336 pages, épuisé. 

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Le Pèlerin de Compostelle. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu Roman », n°8931, 2009, 256 pages

En 1986, Paulo Coelho a entrepris le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, sur la route légendaire qu’empruntent les pèlerins depuis le Moyen Âge. De ce voyage véritablement initiatique, dont il relate ici les étapes, l’homme est sorti transformé : désormais convaincu que « l’extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires », il s’est attaché, en tant qu’écrivain, à restituer dans un style simple, fluide, la richesse de notre réalité intérieure, dans le souci de partager son expérience avec tous. (Présentation de léditeur)

 

LAlchimiste (O alquimista, 1988), roman, traduit du portugais (Brésil) par Jean Orecchioni. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1994, 256 pages, épuisé / avec des illustrations de Moebius. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1995, 224 pages, épuisé / [Paris], Flammarion, « Castor poche. Senior » n°546, 1996, 224 pages, épuisé / [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman » n°4120, 1996, 2007, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°15090, 2001, 192 pages. / Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 256 pages, épuisé.

* Dernières rééditions :

ISBN — LAlchimiste. [Paris], Éditions Flammarion, 2010.

ISBN [FICHE LIVRE]LAlchimiste, suivi d’un dossier avec une biographie de l’auteur, la genèse du roman et un entretien. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu Roman », n°10865, 2014, 224 pages.

Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. LAlchimiste est un merveilleux conte philosophique, que l’on compare souvent, au Petit Prince, de Saint-Exupéry, et à Jonathan Livingston le Goéland, de Richard Bach. Destiné à l’enfant qui sommeille en chaque être, ce livre a marqué une génération de lecteurs. (Présentation de léditeur)

 « Mon cœur craint de souffrir, dit le jeune homme à lalchimiste, une nuit quils regardaient le ciel sans lune. – Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. Et quaucun cœur na jamais souffert alors quil était à la poursuite de ses rêves. »

 

ISBN [FICHE LIVRE]Brida (Brida, 1990), roman, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2010 ; 2014,

* Réédition :

ISBN — Brida. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°9698, 2011.

Brida Brida, jeune Irlandaise à la recherche de la Connaissance, éprouve depuis toujours le profond désir d’explorer les voies de la magie et de la sorcellerie. Sa quête la mène vers des personnes d’une grande sagesse, qui lui font découvrir le monde spirituel. Elle apprend ainsi à vaincre ses peurs, à croire en la bonté de l’univers, à danser au rythme du monde. Mais l’amour s’en mêle et met Brida face à un dilemme : est-elle prête à tout quitter pour devenir sorcière ? (Présentation de léditeur)

 

Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et jai pleuré (Na margem do rio Piedra eu sentei e chorei, 1994), roman, traduit du portugais (Brésil) par Jean Orecchioni. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1995, 278 pages, épuisé / Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 280 pages, épuisé / [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman » n°4120, 1997, 248 pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°15395, 2002, 256 pages, épuisé.

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Sur le bord de la rivière Piedra, je me suis assise et jai pleuré. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°4385, 2014, 224 pages

Pilar et son compagnon se retrouvent après onze années de séparation. Elle, une femme à qui la vie a appris à être forte et à ne pas se laisser déborder par ses sentiments. Lui, un homme qui possède le don de guérir les autres et cherche dans la religion une solution à ses conflits intérieurs. Tous deux sont unis par le désir de changer et de poursuivre leurs rêves. Ils décident alors de se rendre dans un petit village des Pyrénées, pour découvrir leur vérité intime. (Présentation de léditeur)

 

Maktub. Textes publiés dans la rubrique “Maktub” du quotidien A folha de São Paulo (Maktub, 1994), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 196 pages, épuisé.

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Maktub. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°9651, 2014.

« Le voyageur songe à sa propre vie. Comme toute existence, elle est faite des fragments de tout ce qui lui est arrivé : les situations qu’il a vécues, des extraits de livres qu’il n’a pas oubliés, les enseignements de son maître, des histoires que lui ont contées un jour ses amis, des réflexions sur son époque et sur les rêves de sa génération... Et il s’efforce de comprendre sa propre construction spirituelle. » Recueil de paraboles inspirées à l’auteur par les sources et les folklores les plus divers, Maktub est un véritable trésor de sagesse. (Présentation de léditeur)

 

La Cinquième montagne (O monte cinco, 1996), roman, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1998, 259 pages, épuisé / Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 320 pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°14710, 1999, 2004, 192 pages, épuisé

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]La Cinquième montagne. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°9529, 2014.

« Pourquoi Celui qui a créé le monde préfère-t-il se servir de la tragédie pour écrire le livre du destin ? demanda Élie. – Tu ne sais pas ce que tu dis, rétorqua l’ange. Il n’y a pas de tragédie, il y a seulement l’inévitable. » Fuyant Israël sur l’ordre de Dieu, le prophète Élie se retrouve à Sarepta, petite cité phénicienne assiégée par les Assyriens. Il y perdra ce qu’il a de plus cher : la femme aimée. La révolte contre Dieu n’est-elle pas la façon la plus juste, la plus humaine, de réagir ? Comment le prophète peut-il défendre son propre peuple des menaces qui pèsent sur lui, quand le doute l’envahit ? C’est alors qu’un ange est envoyé à sa rencontre... (Présentation de léditeur)

 

Manuel du guerrier de la lumière (Manual do guerreiro da luz, 1997 ; à l’exception du prologue et de l’épilogue il s’agit de textes publiés dans la rubrique “Maktub” du quotidien A folha de São Paulo et divers autres journaux brésiliens ou étrangers entre 1993 et 1996), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1998, épuisé / Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°14772, 2000, 160 pages, épuisé.

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Manuel du guerrier de la lumière. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°9850, 2014.

Manuel du guerrier de la lumière Les guerriers de la lumière se reconnaissent au premier regard. Ils sont au monde, ils font partie du monde. Souvent, ils trouvent que leur vie n’a pas de sens. Mais ils n’ont pas renoncé à lui en donner un. Ils s’interrogent, refusent la passivité et le fatalisme. C’est ce qui fait d’eux des guerriers de la lumière. Ce livre bref, simple et précieux offre une véritable synthèse de la philosophie humaniste de Paulo Coelho : un message de confiance et de vie qui a déjà touché des millions de lecteurs. (Présentation de léditeur)

 

Veronika décide de mourir (Veronika decide morrer, 1998), roman, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Anne Carrière, 2000, 260 pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°15227, 2002, 288 pages / [Paris], Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 290 pages, épuisé.

* Dernières rééditions :

ISBN — Veronika décide de mourir. [Paris], Éditions Flammarion, 2007, 256 pages.

ISBN [FICHE LIVRE]Veronika décide de mourir. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°8282, 2007.

Veronika a les mêmes rêves, les mêmes désirs que tous les jeunes gens du monde. Elle a un métier raisonnable et vit dans un petit appartement, s’offrant ainsi le plaisir d’avoir un coin à elle. Elle fréquente les bars, rencontre des hommes. Pourtant, Veronika n’est pas heureuse. Quelque chose lui manque. Alors, le matin du 11 novembre 1997, Veronika décide de mourir. Imagination et rêves, amour et folie. Désir et mort. Alors qu’elle s’approche de la mort, Veronika se rend compte que chaque moment de la vie constitue un choix, celui de vivre, ou d’abandonner. Veronika expérimente de nouveaux plaisirs et découvre qu’il y a toujours un sens à la vie. Mais la vie est courte. Veronika a décidé de mourir, et maintenant, elle ne peut renoncer. (Présentation de léditeur)

 

Le Démon et mademoiselle Prym (O demônio e a Srta. Prym, 2000), roman, traduit du portugais (Brésil) par Jacques Thiériot. [Paris], Éditions Anne Carrière, 2001, 250 pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°15439, 2003, 250 pages / [Paris], Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 250 pages, épuisé.

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Le Démon et mademoiselle Prym. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°8932, 2009.

Isolé dans une région montagneuse, le petit village de Bescos vit comme hors du temps. Le mal ne semble pas y avoir prise. Jusqu’au jour où survient un mystérieux étranger. La tentation et l’envie pénètrent dans le cœur des habitants : le village a sept jours pour choisir entre l’honneur et la misère, le crime et la fortune. L’homme naît-il bon ou mauvais ? Au travers des pensées de Mlle Prym, la jeune et jolie barmaid de l’hôtel, nous entrons au plus profond des âmes, où tour-billonnent pulsions, frustrations, angoisses, et rêves... (Présentation de léditeur)

 

Onze minutes (Onze minutos, 2003), roman, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Anne Carrière, 2003, 372 pages, épuisé / [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°30258, 2004, 314 pages / Éditions Anne Carrière, « Bibliothèque Paulo Coelho », 2004, 378 pages, épuisé.

* Dernière réédition :

ISBN — Onze minutes. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°9167, 2014.

La jeune Maria, comme toutes les jeunes filles, n’aspire qu’à l’aventure, au grand amour, et rêve de vivre un conte de fées... Mais la réalité est souvent autre. Attirée en Suisse par un homme qui lui promet monts et merveilles, le retour à la réalité est terrible. Maria en vient à se prostituer, apprenant à bien séparer l’esprit de la chair et s’interdisant de tomber amoureuse. Mais le sexe, comme l’amour, reste pour elle une énigme. Onze minutes est le parcours initiatique d’une jeune prostituée brésilienne qui passe par la réconciliation de l’âme et du corps, et s’achève par un retour aux valeurs romantiques qui leur sont liées. (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Le Zahir (O Zahir, 2005), roman, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2005, 364 pages ; 2014.

* Réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Le Zahir. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°7990, 2014.

« Esther, le Zahir. Elle a tout rempli. Elle est la seule raison pour laquelle je suis en vie. [...] Je dois me reconstruire et, pour la première fois de toute mon existence, accepter que j’aime un être humain plus que moi-même. » Un célèbre écrivain tombe des nues lorsque sa femme, Esther, correspondante de guerre, disparaît mystérieusement. Elle semble l’avoir quitté pour un autre... Mais, au bout de dix ans de mariage, il ne peut accepter son départ sans une véritable explication. Alors que la femme qu’il aime devient son Zahir, son obsession, l’écrivain part en quête de lui-même. De Paris à l’Asie Centrale, son périple lui ouvrira les yeux sur le véritable amour. (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]La Sorcière de Portobello (A bruxa de Portobello, 2006), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2007, 384 p.

* Dernière réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]La Sorcière de Portobello. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°8634, 2008, 288 pages.

« Les gens créent une réalité et ils en sont ensuite les victimes. Athéna s’est rebellée contre cela – et elle l’a payé très cher. » Heron Ryan, journaliste.

« Athéna m’a utilisée et manipulée, sans la moindre considération pour mes sentiments. Elle était ma maîtresse, chargée de transmettre les mystères sacrés, de réveiller la force inconnue que nous possédons tous. Quand nous nous aventurons sur cette mer inconnue, nous faisons confiance aveuglément à ceux qui nous guident – croyant qu’ils en savent plus que nous. » Andréa McCain, actrice de théâtre.

« Le grand problème d’Athéna, c’est qu’elle était la femme du XXIIe siècle, alors qu’elle vivait au XXIe – et qu’elle permettait à tous de le voir. L’a-t-elle payé ? Sans doute. Mais elle aurait payé bien plus cher si elle avait réprimé son exubérance. Elle aurait été amère, frustrée, toujours inquiète de « ce que les autres vont penser », disant toujours « laisse-moi résoudre d’abord ces problèmes, ensuite je me consacrerai à mon rêve », se plaignant sans cesse que « les conditions idéales ne se présentent jamais ». Deidre O’Neill, connue sous le nom d’Edda. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Énigmes. Agenda 2008, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2007.

L’énergie de la Terre a besoin d’être renouvelée. Les idées nouvelles ont besoin d’espace. Le corps et l’âme ont besoin de nouveaux défis. L’avenir s’est fait présent, et tous les rêves – sauf ceux qui dissimulent des préjugés – auront l’occasion de se manifester. (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]La Solitude du vainqueur (O vencedor está só, 2008), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2009, 373 pages.

* Réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]La Solitude du vainqueur. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°9241, 2010.

En plein festival de Cannes, la Croisette fourmille de starlettes en mal de gloire, de puissants réalisateurs, d’acteurs de renom et de touristes surexcités. Parmi eux rôde Igor, un homme brisé par une rupture sentimentale et qui a décidé de se venger. Une fable à la fois cruelle et divertissante sur un monde aux valeurs morales en perdition.


ISBN [FICHE LIVRE]Comme le fleuve qui coule. Récits 1998-2005 (Ser Como o Rio que Flui, 2009), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2006 ; 2014, 238 pages.

* Réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Comme le fleuve qui coule. Récits 1998-2005. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°8285, 2007, 256 pages.

« Ces pages contiennent les récits de certains moments que jai vécus, des histoires que lon ma racontées, des réflexions que je me suis faites pendant que je parcourais une certaine étape du fleuve de ma vie. Ces textes ont été publiés dans divers journaux du monde, et jai décidé de les réviser et de les compiler dans ce recueil. Ils font partie de mon existence et je vous les offre, à vous, mes lecteurs. » Recueil de 101 textes courts publiés par Paulo Coelho entre 1998 et 2005. Au fil des pages, il nous ouvre les portes de son univers d’écrivain, fait de petits morceaux de quotidien et de récits imaginaires qui acquièrent sous sa plume une dimension de contes philosophiques et pédagogiques à l’usage de tous ceux et de toutes celles qui désirent vivre en harmonie avec le monde qui les entoure. (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Aleph (O Aleph, 2010), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2011 ; 2014.

* Réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Aleph. [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°10088,

2012.

Décider. Changer. Se réinventer. Agir. Expérimenter. Réussir. Oser. Rêver. Gagner. Découvrir. Éloigner. S’engager. Penser. Croire. Grandir. Appartenir. S’éveiller. Nous avons parfois besoin de redonner un sens à notre vie, de lui rendre souffle et équilibre. Et si un livre en avait le pouvoir ? Et si, grâce à la magie des mots et d’une histoire, vous commenciez un nouveau chapitre de votre vie ? Aleph est ce livre. Aleph est un voyage qui pourrait bien changer votre existence. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Transformations. Agenda 2013, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, 2012, 310 pages.

Découvrez tout au long de l’année des citations poétiques de Paulo Coelho et les illustrations colorées de Catalma Estrada.

 

ISBN [FICHE LIVRE]Le Manuscrit retrouvé (Manuscrito encontrado em Accra, 2012) traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, « Littérature étrangère », 2013, 178 pages.

* Réédition :

ISBN [FICHE LIVRE]Le Manuscrit retrouvé [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Roman », n°10634, 2014, 224 pages.

14 juillet 1099. Alors que les croisés sont aux portes de la ville, les habitants de Jérusalem se pressent autour d’un homme mystérieux connu sous le nom du Copte pour entendre ses derniers enseignements. La foule, composée de chrétiens, de juifs et de musulmans qui vivaient jusqu’alors en parfaite harmonie, s’apprête à livrer combat et la défaite semble imminente. Mais loin de toute stratégie guerrière, c’est une véritable leçon de vie qui leur est dispensée. Le Manuscrit retrouvé est une invitation à repenser notre humanité qui pose une question d’une brûlante actualité : quelles valeurs subsistent lorsque tout a été détruit ? (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Adultère (Adultério, 2014), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand Sauvagnargues. [Paris], Éditions Flammarion, « Littérature étrangère », 2014, 312 pages.

« Une vie sans amour vaut-elle la peine d’être vécue ? » Linda a 31 ans et, aux yeux de tous, une vie parfaite : elle a un mari aimant, des enfants bien élevés, un métier gratifiant de journaliste et habite dans une magnifique propriété à Genève. Cependant, elle ne supporte plus de faire semblant d’être heureuse quand, en vérité, elle ne ressent rien d’autre qu’un sentiment grandissant d’apathie et d’indifférence. Jusqu’au jour où elle retrouve un ancien petit ami. Jacob est un homme politique de premier plan et, lors d’une interview, il éveille en elle un sentiment oublié depuis longtemps : la passion. Elle fera tout pour conquérir cet amour impossible et devra aller au plus profond d’elle-même pour enfin trouver le bonheur. (Présentation de léditeur)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Amour. Citations choisies, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues ; illustrations de Catalina Estrada. [Paris], Éditions Flammarion, « Psychologie », 2013, 128 pages.

La rédemption de l’amour par l’abandon total. La solitude du vainqueur. L’amour est l’essence de la vie. Une collection de citations sur l’amour de l’un des auteurs les plus lus de notre temps dans le monde entier, qui suscite l’inspiration. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Alchimie. Agenda 2015, traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues ; illustrations de Catalina Estrada. [Paris], Éditions Flammarion, 2014, 264 pages.

« Quand tu veux quelque chose, tout l’univers conspire à faire en sorte que tu parviennes à l’obtenir. » (LAlchimiste)

 

Édition collective

ISBN [FICHE LIVRE]Et le septième jour. Trilogie, traduit du portugais (Brésil). [Paris], Éditions [Paris], Éditions J’ai lu, « J’ai lu. Littérature », 2014, 544 pages.

[Contient : Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et jai pleuré ; Veronika décide de mourir ; Le Démon et mademoiselle Prym].

 

SUR L’AUTEUR

ISBN — Juan Arias, Conversations avec Paulo Coelho (Paulo Coelho. Las confesiones del peregrino, 1999), traduit de l’espagnol par Françoise Marchand-Sauvenargues. [Paris], Éditions Anne Carrière, 1999, 256 pages, épuisé. 

* Réédition :

ISBN [FICHE LIVRE] — Juan Arias, Conversations avec Paulo Coelho. [Paris], LGF, « Le Livre de poche » n°15092, 2001, 224 pages. 

Devenu avec LAlchimiste un des auteurs les plus lus de notre temps, Paulo Coelho n’a cessé de susciter interrogations et commentaires sur une personnalité finalement secrète, et quelquefois dérangeante. Il dévoile ici les grandes étapes de sa vie : l’enfance à Rio de Janeiro où son père est ingénieur, l’éducation religieuse traditionnelle, les multiples expériences de marginalité – participation aux mouvements rebelles des années 60, mais aussi drogue et magie noire... – avant la conversion de 1979, en visitant un camp de concentration. E?voquant tour à tour l’écriture, le succès, l’influence féminine sur sa vie et sa sensibilité, il retrace un itinéraire très divers, où n’ont pas manqué les chemins de traverse, mais où, peu à peu, s’est approfondie une recherche spirituelle qu’il a su partager avec des millions de lecteurs de tous pays et de toutes conditions. (Présentation de léditeur)

 

— David James Burty, LAlchimiste parcours intiatique. [Paris], Éditions des E?crivains, 1999, 192 pages, épuisé.

 

ISBN [FICHE LIVRE] — Anne Carrière, Une chance infinie. [Paris], Éditions La Table ronde, 2001, 144 pages.

Une femme contemporaine, avec ses rêves, sa sensibilité, ses vulnérabilités : Anne Carrière. Une aventure : au terme d’un parcours professionnel dans l’édition, elle monte sa propre maison avec le concours de son mari et de quelques amis. Une rencontre inopinée et capitale : Paulo Coelho. C’est un succès mondial. Davantage : un mythe. Débute alors l’histoire d’une amitié à trois : l’auteur, son œuvre, l’éditrice. Amitié complice qui va changer la vie d’Anne Carrière. Dans ce livre écrit avec fluidité, mais aussi avec passion, Anne Carrière peint la « chance infinie » qu’elle a d’aimer et d’éditer. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Fernando Morais, Le Magicien de lumière. L’extraordinaire histoire de l’écrivain Paulo Coelho (O Mago, 2008), traduit du portugais (Brésil) par Françoise Marchand-Sauvagnargues. [Paris], Éditions J’ai lu, 2010, 750 pages.

Mondialement célèbre, Paulo Coelho a captivé des millions de lecteurs avec ses romans. Malgré tout, peu connaissent l’homme qui se cache derrière ces succès. Cette biographie autorisée plonge dans la vie de l’écrivain, du miracle de sa naissance à ses séjours en asile psychiatrique, en passant par ses voyages spirituels et l’illumination sur le chemin de Santiago. Journaliste, politicien et biographe, Fernando Morais décrit sans tabou la vie de Paulo Coelho, sans jamais le juger ni justifier ses actes, laissant ce soin au lecteur. L’auteur, généreux et sincère, nous offre un accès privilégié à ses souvenirs. Emplie d’extraits de ses journaux intimes et de photos personnelles, cette biographie est une mine d’or pour découvrir les secrets de L’Alchimiste, Le Pèlerin de Compostelle, Onze minutes, Brida, Le Zahir... et percevoir la personnalité hors du commun que cachent ces écrits plein de lumière. Le Magicien de lumière est le texte de référence pour connaître intimement l’homme et son œuvre. (Présentation de léditeur)

 

ISBN — Guy Renotte, Étude sur Paulo Coelho. LAlchimiste. [Paris], Éditions Ellipses, « Résonances », 2004, 96 pages.

 

— Sabine Schneider, LAlchimiste de Paulo Coelho. Livret pédagogique. [Paris], LGF, « Le Livre de poche », 2001, 128 pages, épuisé.

 

ISBN [FICHE LIVRE] — Lilas Voglimacci, Les Secrets de LAlchimiste. [Paris], Éditions Ramsay, 1997, 280 pages, épuisé. 



Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook