Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 [BRÉSIL] (Cravinhos, État de São Paulo, 1962). Professeur à l’École de Communication et Arts de l’Université de São Paulo (ECA-USP) ainsi qu’à l’École Supérieure de Publicité et Marketing (ESPM). Considéré comme une des grandes révélations de la fiction brésilienne de ces dernières années il a obtenu quelques-uns des prix littéraires les plus importants au Brésil, comme le prix Jabuti. Outre des essais sur la publicité, il a publié une dizaine de recueils de nouvelles (de Hotel solidão, 1994 à Aquela Água Toda, 2012) et deux romans (Aos 7 e Aos 40, 2013 ; Caderno de um Ausente, 2014). On lui doit également une vingtaine de livres pour la jeunesse, dont des adaptations de Robert Louis Stevenson et de Rudyard Kipling.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « Là-haut » (« No morro »), nouvelle extraite du recueil Duas Tardes (2002), traduite du portugais (Brésil) par Paula Anacaona, dans Je suis favela, Éditions Anacaona, 2011.

* « Défaite » (« Perda »), nouvelle traduite du portugais (Brésil) par Paula Anacaona, dans Le Football au Brésil. Onze histoires d’une passion, Éditions Anacaona, 2014.

 

ISBN — A sept et à quarante ans (Aos 7 e Aos 40, 2013), roman, traduit du portugais (Brésil) par Paula Anacaona. [Paris], Éditions Anacaona, 2015, 192 pages.

Un roman sur l’enfance et la maturité, entremêlant bonheur et nostalgie. Deux histoires, qui correspondent à deux moments distincts de la vie. Sept ans : l’empressement des découvertes et le frémissement face à la vie. Quarante ans : l’heure des bilans et la réflexion sur ce qui reste à faire. Ainsi – tout comme l’enfance – les chapitres consacrés à la septième année de vie de l’auteur sont composés de brefs épisodes, intenses. Ces chapitres pourraient presque se lire comme des petites nouvelles, ce genre littéraire si prisé des auteurs sud-américains. Les chapitres consacrés à la vie adulte sont liés à la crise vécue par le personnage à quarante ans. La ponctuation et la typographie du texte lui donnent une rythmique faite de pauses et de silences dans la lecture. Au fur et à mesure, on assiste au développement de la personnalité et du caractère de l’enfant, qui commencent à se former à 7 ans et arrivent à maturité à 40 ans. L’enfant entrevoit l’adulte qu’il sera, et l’adulte voit l’enfant qu’il a été. Les titres des chapitres synthétisent les éléments qui composent ces deux moments de la vie du personnage, dans un jeu de contraste : au chapitre « Fin », succède le « Recommencement », au « Silence » répond le « Bruit », et après « Plus jamais » vient « Pour toujours ». Enfin, soulignant cette structure narrative innovante, le projet graphique du livre traduit cette dualité : les histoires de l’enfance, chapitres impairs, dans la partie supérieure de la page ; les histoires à 40 ans, chapitres pairs, dans la partie inférieure, accentuant ainsi les deux phases distinctes de la vie du personnage. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Quelle "époque épique" !

    “Le temps est la matière vive de l’Histoire. Ainsi sont nés les époques, les périodes ou les âges de notre histoire.“ Mais que nous raconte une époque historique ? Et pourquoi et comment a-t-on décidé que telle période devait commencer ici et se terminer là ? Au delà d’un découpage mûrement réfléchi ou parfaitement aléatoire, une question demeure cependant : comment nommer ces césures ou ces continuités, ces quelques jours ou ces quelques siècles, et que dire des “noms de l’Histoire” ?

    6 février 2020

    >> Lire la suite

Facebook