Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

 [BRÉSIL] (Atibaia, État de São Paulo, 1922 – Curitiba, État du Paraná, 2014). Le représentant le plus connu de la science-fiction brésilienne depuis les années 1960. Romancier, nouvelliste, poète, cinéaste et plasticien, il a publié une vingtaine de livres, dont une Introdução ao Estudo da Science Fiction (1967).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « La prostituée » (« A prostituta »), nouvelle extraite du recueil Diário da Nave Perdida (1963), traduite du portugais (Brésil) par Jean-Pierre Moumon, dans Antarès, n°1, mars 1981

* « Le fusil » (« A espingarda »), nouvelle extraite du recueil O Homem que adivinha va (1966), traduite du portugais (Brésil) par Jean-Pierre Moumon, dans Antarès, n°5, mars 1982

* « La question » (« A pergunta »), nouvelle inédite traduite du portugais (Brésil) par Jean-Pierre Moumon, dans Antarès, n°7, septembre 1982

* « Le gorille » (« Meu nome é go »), nouvelle inédite traduite du portugais (Brésil) par Jean-Pierre Moumon, dans Antarès, n°10, juin 1983

* « Journal de bord d’un vaisseau perdu » (« Diário da Nave Perdida »), nouvelle extraite du recueil éponyme (1963), traduite du portugais (Brésil) par Jean-Pierre Moumon, dans Antarès, n°12, décembre 1983

* « Le grand mystère » (« O grande mistério »), nouvelle inédite traduite du portugais (Brésil) par Jean-Pierre Moumon et Martine Blond, dans Antarès, n°20, décembre 1985

 

LIVRES (Traductions françaises)

Les Ténèbres (A Escuridâo), nouvelle extraite du recueil Diário da Nave Perdida (1963), traduite du portugais (Brésil) par Bernard Goorden. [Bruxelles], Recto Verso, Ides et Autres (hors commerce) n° 35, décembre 1992, 40 pages, épuisé.

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >