Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

BORBA FILHO, Hermilo

 [BRÉSIL] (Palmares, État de Pernambouc, 1917 – Recife, État de Pernambouc, 1976). Hermilo Borba Carvalho Filho. Critique dramatique dans plusieurs journaux de Recife, il a participé à la création du Teatro do Estudiante de Pernambuco et du Teatro Popular du Nordeste. Outre des essais sur l’histoire et le folklore de la région du Nordeste, on lui doit une œuvre puissante et travaillée, aux profondes résonnances, qui s’inscrit dans le courant de la littérature « engagée » nordestine : des pièces de théâtre (João sem terra, 1952 ; A barca de ouro, 1953 ; Auto do mula do padre, 1955 ; Sobrados e mocambas, 1960), des nouvelles et des romans (Sol das almas, 1964 ; la trilogie Un chevalier de la seconde décadence / Um cavaleiro da segunda decadência, 1966-68 ; O cavalo da noite, 1969 ; O general está pintando, 1973 ; Sete dias a cavalo, 1974 ; Os ambulantes de Deus, 1976). Il a également publié une histoire du théâtre (1950), un essai sur Henry Miller (1968) et collaboré au scénario de plusieurs films.

 

LIVRES (Traductions françaises)

Un chevalier de la seconde décadence (Um cavaleiro da Segunda Decadência. I. Margem das Lembranças, 1966), roman, traduit du portugais (Brésil) par Maryvonne Lapouge Pettorelli, préface de Alvaro Manuel Machado. [Paris], Éditions Stock, « Le cabinet cosmopolite », 1975, 320 pages, épuisé. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook