Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

BANDEIRA, Manuel

[BRÉSIL] (Recife, État de Pernambouc, 1886 – Rio de Janeiro, 1968). Manuel Carneiro de Sousa Bandeira Filho. Il interrompt des études d’architecture en 1913 pour un séjour dans un sanatorium suisse où il rencontre Eugène Grindel, le futur Paul Eluard. De retour au Brésil en 1917, il sera toute sa vie critique, traducteur, journaliste, professeur de langue portugaise et de littérature, mais surtout poète. La modernité de son expression déjà sensible dans son premier recueil, A cinza das horas (1917), éclate dans Carnaval (1919), au ton ironique. Libertinagem (1930), marque le sommet de sa trajectoire et contient ses plus beaux poèmes. Par la suite Estrela da manhã (1936), Lira dos cincuentanos (1940), Opus 10 (1952), Estrela da tarde (1963) jalonnent une carrière sans défaillance qui aboutit à la publication de ses poésies complètes en 1966 (Estrela da vida inteira). Il a également publié des anthologies poétiques, une biographie de Gonçalves Dias, des chroniques, un guide touristique (Guide dOuro Preto, 1938) et une autobiographie littéraire (Itinerário de Pasárgada, 1954).

« La voix la plus haute du “ modernisme dans la continuité ”, Manuel Bandeira, est en même temps une des figures les plus captivantes de toute la poésie brésilienne : familier et ironique, créateur de mythes qui entreront ensuite dans le patrimoine poétique collectif, c’est un des rares écrivains capables de ces sauts hors du quotidien et de l’analytique jusqu’à l’universel, qui sont le véritable être de la poésie. » (Lucia Stegano Picchio).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Poèmes dans La Poésie brésilienne, Alba, 1941 ; Introduction à la poésie ibéro-américaine, Éditions Le Livre du jour, 1947 ; Anthologie de la poésie brésilienne contemporaine, Éditions Tisné, 1954 ; Anthologie de la poésie ibéro-américaine, Éditions Nagel, 1956 ; La Voix des poètes, 1964 ; La Poésie brésilienne contemporaine, Éditions Seghers, 1966 ; Poésies du Brésil, Presses du Compagnonnage, 1972 ; Europe n°599, 1979 / n°827, 1998 ; Poèmes du Brésil, Éditions Ouvrières, 1985 ; La Quinzaine littéraire n°484, 1987 ; Pleine Marge n°8, 1988 ; Infos Brésil n°54, 1990 ; Biennale internationale des poètes en Val de Marne n°14, 1995 ; Anthologie de la poésie brésilienne, Éditions Chandeigne, 1998 ; Aller vers, Éditions Les Points sur les i, 2005 ; Nouvelle Revue Française n°573, 2005 ; La Poésie du Brésil. Anthologie bilingue du XVIe au XXe siècle, Éditions Chandeigne, 2012.

 

LIVRES (Traductions françaises)

Guide dOuro Preto (Guia de Ouro Preto, 1938), traduit du portugais, présenté et annoté par Michel Simon, illustration de Luís Jardim. [Rio de Janeiro], Ministério das Relações Exteriores do Brasil. Serviço de Publicaçoês, 1948, 192 pages, épuisé.

 

Poèmes. Anthologie, traduit du portugais (Brésil) par l’auteur, Luís Aníbal Falcão, F. H. Blank-Simon, préface de Otto Maria Carpeaux. [Paris], Éditions Seghers, « Autour du monde » n°58, 1960, 64 pages, épuisé.

 

SUR L’AUTEUR

— Michel Simon, Manuel Bandeira. Étude, choix de textes. [Paris], Éditions Seghers, « Poètes d’aujourd’hui », n°132, 1965, 192 pages, épuisé.

 

— Adrien Roig, Manuel Bandeira, ou Lenfant père du poète. Communication faite au Centre de recherches latino-américaines de l’Université de Poitiers le 2 mars 1974. [Montpellier], Université Paul Valéry, 1974, épuisé.

 

Manuel Bandeira, Aluísio de Azevedo, Graciliano Ramos, Ariano Suassuna. Séminaires, février 1974. Textes en français et en portugais. [Poitiers], Publications du CRLA (Centre de recherches latino-américaines) de l’Université de Poitiers, 1975, 168 pages, épuisé. [Contient un choix de textes de Manuel Bandeira et de Aluísio de Azevedo].




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook