Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1978). Journaliste. Il a publié une anthologie de ses chroniques culturelles dans la presse brésilienne – notamment pour le quotidien O Globo (A última madrugada, 2012) et quatre romans :Corpo presente (2003), O dia Mastroianni (2007), Seulefin heureuse pour une histoire d’amour, c’est un accident (O único final feliz para a história de amor é um acidente, 2010), A morte (2014). L’adaptation cinématographique du dernier (traduit dans une dizaine de pays) est annoncée pour 2015.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « La pièce aux oiseaux », nouvelle traduite du portugais (Brésil) par Jacqueline Penjon, dans Missives n°251, 2008.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]La Seule fin heureuse pour une histoire damour, cest un accident (O único final feliz para uma história de amor é um acidente, 2010), roman, traduit du portugais (Brésil) par Dominique Nédellec. [Paris], Éditions Cambourakis, « Literatura », 160 pages.

Pour assouvir son voyeurisme tyrannique, Atsuo Okuda, un vieux poète japonais, a déployé un gigantesque système d’observation à travers Tokyo. Cible privilégiée de sa pulsion scopique : son fils Shunsuke, son « petit fugu débile », dont il espionne les aventures sexuelles grâce à son arsenal tentaculaire – quand il ne déclame pas des vers à sa poupée à cinquante millions de yens. Par flashs successifs, Shunsuke relate son amour fou pour Iulana, blonde et robuste Polonaise rencontrée dans un bar à strip. Une passion à la démesure de l’enfer tokyoïte, qu’Okuda cherchera à entraver par tous les moyens, surtout les moins avouables… (Présentation de léditeur)

 

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Une rentrée d'hiver

    La rentrée hivernale se veut plus concentrée du point de vue de la production que celle de septembre, déjà nettement en retrait par rapport aux années précédentes. Qu’ils scrutent l’intime ou s’emparent d’une période du passé, les écrivains contemporains affichent toujours une belle ambition littéraire qui donne au lecteur le plaisir renouvelé de découvrir de nouvelles voix ou de retrouver certaines déjà plus familières et consacrées.

    6 janvier 2020

    >> Lire la suite

Facebook