Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GALVAO, Patricia

[BRÉSIL] (São João da Boa Vista, État de São Paulo, 1910 – Santos, État de São Paulo, 1962). Patrícia Rehder Galvão. Poétesse, romancière, dramaturge, dessinatrice, traductrice et journaliste. Connue sous le surnom de Pagu, elle a également utilisé de nombreux pseudonymes : Patsy, Zazá, Mara Lobo, Paula, G. Léa, Peste, King Shelter, Gim, Solange Sohl, Ariel, Leonnie, Pt.., K. B. Luda. Militante communiste, elle devient à 21 ans la première femme brésilienne à être emprisonnée pour raison politique. Mariée à Oswald de Andrade, puis à Geraldo Ferraz, mère du cinéaste et écrivain Rudá de Andrade (1930-2009) et du traducteur et journaliste Geraldo Galvão Ferraz (1941-2013). Elle a publié des poèmes et des romans : Parque industrial (Parque Industrial, paru en 1933 sous le pseudonyme de Mara Lobo), A Famosa Revista (1945). On lui doit également des nouvelles policières parues dans le magazine Detective sous le pseudonyme de King Shelter (recueillies dans Safra Macabra, 1998) et des traductions liées à ses mises en scène de théâtre (Eugène Ionesco, Fernando Arrabal, Samuel Beckett).

* Voir Liliane Giraudon, « Pagu mon totem » (Marseille, mars 2014).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Poèmes (Solange Sohl), dans Banana Split, 1984 ; 1989 ; (Pagu) La Quinzaine littéraire n°484, 1987.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN — Patrícia Galvão, Parque industrial (Parque Industrial, 1933), roman, traduit du portugais (Brésil) et présenté par Antoine Chareyre. [Montreuil, Seine-Saint-Denis], Éditions Le Temps des cerises, « Roman des libertés », 2015, 130 pages.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Résistants et collaborateurs

    Aujourd'hui, presque 80 ans après les faits, les thèmes de la collaboration et de la résistance irriguent toujours le débat public : les films, livres, commémorations continuent á alimenter ce que l'historien Henry Rousso appelle une "obsession"qui ne semble pas prête de s'éteindre. Une certaine vision des années d'occupation se maintient jusqu'á la fin des années 60 avant qu'un renversement des mémoires ne s'opère au début des années 80.

    27 juin 2020

    >> Lire la suite

Facebook