Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

GIL, Gilberto

[BRÉSIL] (Salvador de Bahia, État de Bahia, 1942). Gilberto Passos Gil Moreira. Icône de la musique populaire brésilienne, musicien éclectique et engagé, cet activiste culturel et politique est l’auteur de tubes planétaires qui ont fait rayonner la MPB dans le monde entier. Du militantisme étudiant à l’opposition au régime militaire, de la contre-culture aux cultures du monde, du combat contre le racisme à l’investissement dans l’écologie et la lutte contre la faim, Gilberto Gil « est disponible pour toutes les causes qui en valent la peine ». Une disponibilité qui l’a conduit jusqu’aux fonctions de ministre de la Culture de son pays. Il a publié Todas as letras, éd. Carlos Rennó (1996, 2003).

 

SUR L’AUTEUR

ISBN — Ricardo Pessanha et Carla Cintia Conteiro, Gilberto Gil, l’enchanteur tropical, traduit du portugais par Emmanuel Debaecque ; préface de Pierre Barouh. [Paris], Éditions Demi-Lune, « Voix du monde », 2014, 192 pages (édition originale).

Gil est avant tout un formidable musicien. Créateur iconoclaste durant ses jeunes années avec l’avènement de Tropicália (mouvement artistique qu’il contribua à fonder et qui bouleversa les codes de la création musicale au Brésil), parrain bienveillant du revivalisme des cultures noires à Bahia, qui permit aux musiques de Salvador de se régénérer au contact du reggae, Gilberto Gil questionne en chansons l’identité brésilienne. Ce livre vous invite à découvrir le parcours si riche de cet artiste qui incarne bien des facettes du Brésil, léger et profond, moderne et enraciné. (Présentation de léditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook