Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (São Jerónimo, État du Rio Grande do Sul, 1921 – idem, 1986). Josué Marques Guimarães. Il a utilisé de nombreux pseudonymes : Dom Camillo, Dom Xicote, Pepone, Phileas Fogg, Jérico. Journaliste, humoriste, il a publié des nouvelles (premier recueil, Os ladroés, 1970), des chroniques (Lisboa urgente, 1976), des livres pour enfants et près d’une dizaine de romans depuis le premier en 1972 (A ferro e fogo : tempo de solidão), régulièrement adaptés au cinéma et à la télévision. Il a également participé à l’ouvage Pega pra kaput (1978), avec Luís Fernando Veríssimo, Moacyr Scliar et Edgar Vasques.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « La chaîne en or » (« A corrente de ouro »), nouvelle traduite du portugais (Brésil) par Jean-Claude Vignol, dans Menaces, L’Atalante, 1993.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook