Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

GUINSBURG, Jaco

[BRÉSIL] (Rî?cani, Bessarábie, Roumanie, 1921). Jacob Guinsburg. Professeur d’esthétique théâtrale à l’université de São Paulo, journaliste, éditeur, critique littéraire, traducteur (Diderot, Nietzsche, Pirandello, Sartre), auteur de nombreux essais sur le théâtre, nouvelliste, éditeur, il a dirigé une collection sur le judaïsme (biographies, études philosophique et littéraires).

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]Ce qui est arrivé est arrivé (O Que Aconteceu, Aconteceu, 2000), nouvelles traduites du portugais (Brésil) par Monique Le Moing. [Paris], Éditions Caractères, « Ailleurs, là-bas », 2005, 216 pages.

[1. « Qu’est ce qu’elle a dit ? » (« O Que Foi Que e la Disse ? ») ; « Les pérégrinations de Srulik » (« As Andanças de Srulik ») ; « Déjeuner sur l’herbe ou pique-nique ? » (« Convescote no Piquenique ») ; « Le rêve de Srulik » (« O Sonho de Srulik ») – 2. « Présentation à la famille » (« Conhecendo a Família ») ; « Le portrait » (« O Retrato ») ; « Miriam » (« Miriam ») ; « Figures dans l’ombre » (« Figuras na Sombra ») ; « Le mandement » (« O Mandameno ») ; « Un verre d’eau » (« Um Copo D’Agua ») ; « Lin 120 » (« Linho 120 ») ; « Camarade » (« Camaradas ») – 3. « Soleil d’été » (« Sol de Verão) ; « Maria » (« Maria ») ; « Monsieur Theodor » (« Sr. Theodor ») ; « Manoel de la Passion » (« Manoel da Paixão ») ; « Fausto Faustino » (« Fausto Faustino ») ; « Images » (« Imagens ») ; « Le consacré » (« O Consagrado ») – 4. « Nocturne de l’immagination » (« Noturno da Imigração ») ; « Allô Marcào ! » (« Alô Marcão ») ; « Tout en blanc » (« Todo de Branco ») ; « Bom Retiro » (« Bom Retiro ») – 5. « Le Processus de Paix » (« O Processo de Paz ») ; « Israël en trois temps » (« Israel em Três Tempos ») – 6. « De la femme dans la Bible » (« Da Mulher na Bíblia ») ; « Entre l’Être et le Néant, le Zeide » (« Entre o Ser e o Nada : o Zeide ») – 7. « Fantôme de la Nuit » (« Fantasma da Noite ») – P. S. « Commérage » (« A Fofoca »].

« Grimpant les côtes dans le flux de la poussière et traversant à gué les plaines dans le reflux des crues, il battait le sol des deux semelles de ses souliers, ce qui augmentait de façon croissante son intimité avec la géographie paulistienne et lacuité de son oreille pour compréhension de la langue commune aux gens du coin. Non quil eût appris le tupi-guarani, mais entre la lourde consonance lusitanienne, le cantabile toscano-calabrais, le sifflement hispanique, la mollesse dialectale rustique du caïpira et les modulations vocales paulistes authentiques, il sen sortait bien avec les adaptations et les traductions en yiddish et avait grandement contribué à enrichir le glossaire des mots [...] Srulik, maintenant passé maître en barbarismes périphériques, décida que le moment était arrivé dennoblir sa prosodie en ennoblissant sa clientèle. Il abandonna Dona Maria aux nouveaux gringos qui arrivaient derrière lui... »

Ces nouvelles pleines d’humour ont pour toile de fond la rencontre des émigrants russes et polonais du début du XXe siècle avec le Brésil. Cocasserie du vocabulaire, des personnages, des situations… Ce livre intelligent et savoureux offre au public français les visages d’un Brésil multicuturel, du génie de ce pays métissé. (Présentation de léditeur)

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook