Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (Pilar, État de Paraíba, 1901 – Rio de Janeiro, 1957). José Cavalcanti Lins do Rego. Lié au mouvement régionaliste inspiré par Gilberto Freyre, il a évoqué le Nordeste dans des romans exubérants et telluriques : tout d’abord ceux qui constituent le « cycle de la canne à sucre », avec ses maîtres et ses esclaves : LEnfant de la plantation (Menino de engenho, 1932), Doidinho (1933), Bangüê (1934), Moleque Ricardo (1934), Usina (1936), Crépuscules(Fogo morto, 1943), ensuite ceux du « cycle de la sécheresse », où il constate le tragique désespoir de l’homme nordestin dont les seules issues possibles face à la sécheresse et à la misère sont la marginalisation dans le banditisme ou celle du mysticisme à travers les mouvements messianiques qui pullulent dans l’histoire violente du Nordeste : Pedra Bonita (1938), Cangaceiros / La Horde sauvage (Cangaceiros, 1953). On lui doit aussi des récits où domine le lyrisme sexuel (Pureza, 1937 ; Riacho doce, 1939) et des analyses intimistes (Agua-mãe, 1941 ; Eurídice, 1947), des livres pour enfants (Histórias da velha Totônia, 1936), divers livres de chroniques et d’essais (Presença do Nordeste na literatura, 1957), et des mémoires (Neus verdes anos, 1956). La plupart de ses romans ont été adaptés au cinéma et à la télévision.

 

LIVRES (Traductions françaises)

LEnfant de la plantation (Menino de engenho, 1932), roman, traduit du portugais (Brésil) par Jeanne Worms-Reims, présentation de Blaise Cendrars. [Paris], Éditions des Deux Rives, « Rive Ouest », 1953, 288 pages, épuisé.

* Nouvelle traduction :

ISBN — LEnfant de la plantation, roman, traduit du portugais (Brésil) par Paula Anacaona ; illustrations de André Diniz. [Paris], Éditions Anacaona, « Terra », 2013, 170 pages.

« Lisez donc l’Enfant de la Plantation. Je ne sais pas comment cela se fait, mais quand je lis ces pages des oiseaux sautent d’une ligne à l’autre. Mon sang bat plus vite. Tout le Brésil est dans ce livre transparent. » (Blaise Cendrars)

Voici les souvenirs d’enfance d’un enfant orphelin de père et de mère, élevé dans la plantation de canne à sucre de son grand-père, dans le Nordeste du Brésil. Entre quatre et douze ans, le jeune Carlinhos a entendu de nombreuses histoires, a joui d’une liberté presque totale et a acquis une précocité terrible autour de sujets « interdits », mais inévitables. Il arrive à l’internat en homme, imprégné de tout un monde de superstitions et de croyances, de littérature orale, de vestiges de l’esclavage; il a dans ses bagages les odeurs, les bruits et les images d’un monde inoubliable – celui de la plantation. LEnfant de la plantation est un roman brésilien sensible et imprégné de tendresse, au style savoureux, naturel, débordant et imparfait. Une fresque, aux couleurs vives et sensibles, magistrale et vraie. LEnfant de la plantation, miroir de la société rurale et des secrets de l’enfance, est d’une réalité profonde et d’une intense humanité. Son régionalisme touche à l’universel. (Présentation de léditeur)

 

Crépuscules (Fogo morto), 1943), roman, traduit du portugais (Brésil) par Paula Anacaona. [Paris], Éditions Anacaona, « Terra », à paraître.


Cangaceiros (Cangaceiros, 1953), roman, traduit du portugais (Brésil) par Denyse Chast. [Paris], Éditions Plon, 1956, II-370 pages, épuisé.

* Nouvelle traduction sous le titre :

La Horde sauvage, roman, traduit du portugais (Brésil) par Paula Anacaona ; illustrations de André Diniz. [Paris], Éditions Anacaona, « Terra », à paraître.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook