Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MILAN, Betty

[BRÉSIL] (São Paulo, 1944). Petite fille d’immigrants libanais, elle est médecin et a étudié la psychanalyse à Paris avec Jacques Lacan. Journaliste, elle a réalisé des entretiens avec des personnalités du monde entier pour La Folha de São Paulo, important quotidien brésilien. Elle a également travaillé pour le Parlement international des Écrivains établi à Strasbourg. Auteur dramatique, elle a également publié une quinzaine de romans et d’essais.

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]Brésil, pays du ballon rond (Brasil, o país da bola, 1989), essai, traduit du portugais (Brésil) par Alain Mangin. [La Tour-d’Aigues, Vaucluse], Éditions de L’Aube, « Regards croisés », 1998,96 pages, épuisé.

 

ISBN [FICHE LIVRE]Le Perroquet et le docteur (O papagaio e o doutor, 1991), roman, traduit du portugais (Brésil) par Alain Mangin et adapté par l’auteur ; postface de Michèle Sarde. [La Tour-d’Aigues, Vaucluse], Éditions de L’Aube, « Regards croisés », 1997, 192 pages, épuisé.

 

ISBN [FICHE LIVRE]Rio, dans les coulisses du carnaval / Brasil, os bastidores do carnaval / Brasil carnival off stage (1986 ; 3°édition revue et corrigée, 1994). Trilingue, photographies de Jorge Bodansky et Jorge Hirata, traduit du portugais (Brésil) par Alain Mangin et Michèle Sarde. [São Paulo], Empressa das Artes, 1994 / [La Tour-d’Aigues, Vaucluse], Éditions de L’Aube, 1998, 112 pages, illus., épuisé.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook