Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

MORAES, Maria Antonieta Dias de

[BRÉSIL] (Santos, État de São Paulo, 1920 – São Paulo, 1999). Elle a vécu en Europe (France et Italie) et en Argentine. Outre des livres pour enfants, elle a publié des poèmes (premier recueil, Gota no Rio, 1948), des contes, des recueils de légendes du Brésil, des romans, des pièces de théâtre et un essai sur la littérature pour la jeunesse (1991).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Entretien sur le livre et l’enfant au Brésil (propos recueillis par Ruth Villela Alves de Souza), dans Europe n°607-608, 1979.

 

LIVRES (Traductions françaises)

La Baguette de caapora (A varinha de caapora). [Paris], Éditions de La Farandole, 1966, 24 pages, épuisé.

 

— Trois garçons en Amazonie (Três garotos na Amazônia), traduit du portugais (Brésil) par Luúcia de Almeida Rodrigues. [Paris], Éditions Fernand Nathan, 1973, 260 pages, épuisé.

 

— La Catharinette (O tesouro da Nau Catarineta), pièce en un acte, adaptation du portugais par Anne Bocquet-Roudy. [Paris], Éditions Magnard, « Théâtre de la jeunesse », 1973, épuisé.

 

— Tonico et le secret dÉtat (Tonino e o segredo de Estado), traduit du portugais (Brésil) par Anne-Marie Métailié. [Paris], Éditions Fernand Nathan, « Bibliothèque internationale », 1975, 206 pages, épuisé.

 

— Quatre sur une île (Magaroa, a ilha sem dono, 1978), illustrations de Silvia Maddonni, traduit du portugais (Brésil) par Arlette Darbord. [Paris], Éditions de La Farandole, « 1000 épisodes », 1980 ; 1983, 134 pages, épuisé.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook