Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

OLIVEIRA, Alberto de

[BRÉSIL] (Palmiral de Saquarema, État de Rio de Janeiro, 1859 – Niterói, État de Rio de Janeiro, 1937). António Mariano Alberto de Oliveira. Romantique à ses débuts (Canções românticas, 1878), il devient le « maître » du mouvement parnassien par ses poèmes précieux et musicaux, à la tonalité crépusculaire (Meridionais, 1884 ; Sonetos e Poemas, 1885 ; Versos e Rimas, 1895, etc.) Membre-fondateur de l’Académie brésilienne des lettres, il participa sous les pseudonymes d’A. Troll et D. Bibas au recueil épigrammatique Lira acaciana (1900) et, en 1924, il fut élu « prince des poètes » par la revue Fon-Fon, pour succéder à Olavo Bilac.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Poèmes dans Anthologie des poètes brésiliens, 1912 ; Poèmes du Brésil, Éditions Ouvrières, 1985 ; La Poésie du Brésil. Anthologie bilingue du XVIe au XXe siècle, Éditions Chandeigne, 2012.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Huysmans et les écrivains "fin-de-siècle"

    On désigne par l’expression “fin de siècle” des mouvements culturels et artistiques français comme le symbolisme, le décadentisme ou encore l’Art nouveau émergeant à la fin du XIXe siècle. Ce que l’on peut nommer comme un esprit ou une sensibilité commune fait souvent référence aux marqueurs culturels qui ont été reconnus comme prégnants au début des années 1880 et 1890, notamment l’ennui, le cynisme, un sentiment de finitude et une forme de mélancolie engendrées par les angoisses lié au progrès technique.

    30 novembre 2019

    >> Lire la suite

Facebook