Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

OLIVEIRA, Humberto de

[BRÉSIL]. Humberto Luiz Lima de Oliveira. Professeur de littérature française et comparée et coordinateur du Centre d’études en littératures et cultures franco-afro-américaines (CELCFAAM), à l’Université d’État de Feira de Santana (UEFS). En 2009, il a soutenu à l’Université d’Artois une thèse de doctorat sur « La perception de l’’’Autre’’ à travers Ashini (1960) d’Yves Thériault au Canada, Tenda dos Milagres (La Boutique aux miracles, 1969), de Jorge Amado au Brésil, et L’Espérance-macadam (1995) de Gisèle Pineau, aux Antilles ». En 2014, avec Marie-Rose Abomo-Maurin (Université de Yaoundé) et Maurice Amuri Mpala Lutebele (Université de Lubumbashi), il a fondé aux éditions de L’Harmattan (Paris) une collection en français consacrée aux littératures et cultures afro-américaines.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Texte, dans Traversées Québec-Brésil / Travessias Quebec-Brasil. Anthologie bilingue, sous la direction de Daniele Forget et Humberto Luiz Lima de Oliveira, Montréal, Éditions Adage, 2008.

* « Afoxé Fils de Gandhy », dans Voix et images de la diversité / Vozes et imagens da diversidade. Que peut la littérature ? sous la direction de Marie-Rose Abomo-Maurin, Maurice Amuri Mpala-Lutebele, Humberto Luiz Lima de Oliveira, Paris, Éditions de L’Harmattan, 2013.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook