Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

[BRÉSIL] (Galvão, État de Santa Catarina, 1973). Journaliste et écrivain. En 2000, il fonde à Curitiba Rascunho, l’une des rares publications brésiliennes exclusivement consacrées à la littérature. Depuis 2011, il est directeur de la Bibliothèque publique du Paraná. Auteur de nouvelles et du roman Na escuridão, amanhã (2013).

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* « Le fils noir de Dieu » (« O filho negro de Deus »), nouvelle traduite du portugais (Brésil) par Paula Anacaona, dans Le Football au Brésil. Onze histoires d’une passion, Éditions Anacaona, 2014.

* « Mains vides » (« Mãos vazias »), nouvelle extraite de la revue Ponto, n°6, juin 2014, traduite du portugais (Brésil) par Meei-huey Wang, dans Brésil. 25 Nouvelles 2000-2015, Éditions A.-M. Métailié, « Suite brésilienne », n°187, 2015.

 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Victor Segalen

    Lorsqu’il meurt le 21 Mai 1919 dans la forêt de Huelgoat, Victor Segalen n'a publié que trois livres de son vivant, “Stèles”, “Peintures” et “Les Immémoriaux". Depuis cette date, après une période d’oubli relatif, sa renommée n'a cessé de grandir, s’élargissant au-delà d’un cercle de fidèles lecteurs, faisant de Segalen un “contemporain capital”, reconnu par des écrivains aussi différents que Pierre-Jean Jouve, Philippe Jaccottet ou Edouard Glissant. Sa publication dans La Pléiade ces jours-ci est ainsi la consécration d’une œuvre qui fut, pour une large part, posthume.

    24 novembre 2020

    >> Lire la suite

Facebook