Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

QORPO SANTO

[BRÉSIL] (Triunfo, État du Rio Grande do Sul, 1829 – Porto Alegre, État du Rio Grande do Sul, 1883). Pseudonyme de José Joaquim de Campos Leão. Auteur de poèmes et de pièces de théâtre très courtes traitant du sexe, de l’Église, des femmes… (As relações naturais, Mateus e Mateusa, Hoje sou um e amanhã outro, Eu sou vida e não sou morte, Um credor da Fazenda Nacional, Um assovio, Um parto, A separação dos dois esposo, etc.). Inconnu pendant près d’un siècle, il fut « découvert » et joué au début des années 60 et considéré comme l’inventeur, avant la lettre, du théâtre de l’absurde.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Certaine entité en quête d’une autre (Certa entidade em busca de outra, 1866), théâtre, traduit du portugais (Brésil) par Max de Carvalho, dans La Treizième n°3, 1988.




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook