Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

RAMOS, Hosmany

[BRÉSIL] (Jacinto, État du Minas Gerais, 1947). Osmane Ramos. Chirurgien, auteur de nouvelles et de romans noirs : Síndrome da violência (1984), Marginalia (Marginalia, 1988), Pavillon 9. Chemin de croix à Carandiru (Pavilhão 9. Paixão e morte no Carandiru, 2001), Sequëstro sangrento (2002).

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]Marginalia (Marginália, 1988), roman, traduit du portugais (Brésil) par Michel Goldman ; avant-propos de Maurice G. Dantec. [Paris], Éditions Gallimard, Série Noire n° 2574, 2000, 192 pages

« Sachez qu’on aurait pu appeler ce livre Le Dernier Cercle de lEnfer ou Le Monde den dessous. Apprêtez-vous à descendre dans les culs-de-basse-fosse de la civilisation, osez pour une fois contempler la face du crime dans toute sa hideuse vérité, défaites-vous une fois pour toutes de vos illusions humanitaires sur la nature de l’homme. » (Maurice G. Dantec)

 

ISBN [FICHE LIVRE]Pavillon 9. Chemin de croix à Carandiru (Pavilhão 9. Paixão e morte no Carandiru, 2001), nouvelles, traduites du portugais (Brésil) par Michel Goldman. [Paris], Éditions Gallimard, « La Noire », 2005, 304 pages.

[Contient : « Partie d’échecs » (« Jogo de Xadrez ») ; « La blonde de glace » (« Loura Gelada ») ; « Écrit dans le tarot » (« Escrito no Tarô ») ; « Serpents noirs » (« Visita na Cela ») ; « Femme de bandit » (« Mulher de Malandro ») ; « Et poursuite de vent » (« Correndo Atrás do Vento ») ; « Du sang, de la sueur et des balles » (« Sangue, Suor e Balas ») ; « Liberté » (« Liberdade ») ; « Le crime légal » (« O Crime da Lei ») ; « Le samouraï de l’asphalte » (« Samurai do Asfalto ») ; « Une nuée de néant » (« Névoa de Nadas ») ; « Le masque de la démence » (« Máscara da Insanidade ») ; « La Bande du Doigt » (« Rapaziada-do-Dedo ») ; « Le perroquet du pirate » (« Diário de um Detento ») ; « L’assassin gaucher » (« Assassino Canhoto ») ; « Verbiage paranoïaque » (« Verborragia Paranóica ») ; « Bavardages dans un sauna » (« Papo de Sauna ») ; « Flash-back» (« Flashback ») ; « Une vie de truand » (« Vida Bandida ») ; « Là-bas, à Minas » (« Lá, em Minas ») ; « Une violence visible » (« A Violência que se Vê ») ; « C’est un braquage ! » (« Isto é um Assalto ») ; « Pavillon 9 »(« Pavilhão Nove »)].

Suite impitoyable de Marginalia, Pavillon 9 est une plongée inexorable dans un univers dantesque où l’être humain, créé à l’image de Dieu, prend conscience que l’enfer est ici et maintenant. Depuis plus de vingt ans, Hosmany Ramos est enfermé dans un pénitencier où il ne côtoie que les classes les plus dangereuses de la société brésilienne : dealers, maquereaux, assassins, violeurs... Pendant toutes ces années d’enfermement, il a écouté et entendu beaucoup d’histoires. Des prisonniers ont demandé et réussi à se faire transférer dans son pénitencier, juste pour lui raconter ce qu’ils n’avaient jamais dit à personne, ou que personne n’avait jamais voulu ou su entendre. Pavillon 9, la dernière des vingt-trois histoires, est une parfaite démonstration de la démarche littéraire de Ramos : l’auteur nous raconte, de l’intérieur, la plus grande tuerie jamais exécutée par les forces de l’ordre dans une prison du Brésil, mobilisant plus de trois cents hommes armés sur une quinzaine d’heures, obéissant aux ordres des plus hautes autorités de l’État de São Paulo. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Homère, notre contemporain

    On n’en finit jamais avec Homère. Composées au VIIIè siècle avant notre ère, l’Iliade et l’Odyssée continuent de susciter de nouvelles traductions et des interprétations toujours renouvelées n’épuisant pas le sens et la richesse du texte homérique. De nombreux ouvrages témoignent de cette actualité d’Homère dont on ne cesse de découvrir de nouveaux visages qui entrent en résonance avec notre actualité.

    24 octobre 2019

    >> Lire la suite

Facebook