Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h30 à 20h15

REZENDE, Maria Valeria

[BRÉSIL] (Santos, État de São Paulo, 1942). Elle est entrée en 1965 dans la Congrégation de Notre-Dame et s’est dès lors consacrée à l’éducation populaire, d’abord dans la périphérie de São Paulo et, à partir de 1972, dans le Nordeste. Elle a défendu la théologie de la Libération aux côtés de Frei Betto et donné des conférences à travers le monde (Angola, Cuba, France, Timor...). Outre une dizaine de livres pour la jeunesse, elle a publié trois recueils de nouvelles et de chroniques : Vasto Mundo (2001) ; Modo de Apanhar Pássaros à Mão (2006) ; Uma Aventura Animal (2013) et deux romans : Le Vol de libis rouge (O Voo da Guará Vermelha, 2005) ; Quarenta Dias (2014).

 

LIVRES (Traductions françaises)

ISBN [FICHE LIVRE]Le Vol de libis rouge (O Voo da Guará Vermelha, 2005), roman, traduit du portugais (Brésil) par Léonor Baldaque. [Paris], Éditions A-M. Métailié, Bibliothèque brésilienne, 2008, 192 pages.

Une prostituée atteinte du sida et un jeune manœuvre analphabète qui transporte un coffre plein de livres se rencontrent par hasard. Il a besoin que quelqu’un l’écoute. Elle a besoin d’exister pour quelqu’un qui la désire avec sincérité. Anonymes et invisibles, ils joignent leurs misères et s’évadent dans un autre monde où l’imagination change la réalité et rend la vie un peu plus supportable. Maria Valéria Rezende construit une narration à la fois simple et raffinée, mêlant éléments de la culture populaire (les romans de Cordel) et de la culture érudite (les Mille et une Nuits ou le Quichotte), dans un style musical et travaillé jusqu’à atteindre une extrême limpidité. (Présentation de léditeur)




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Visages d'Albert Camus

    Le 4 Janvier 1960, Albert Camus disparaissait dans un accident de voiture. L’auteur de “L’étranger” (Folio) ou encore des “Justes” (Folio) laissait derrière lui une importante oeuvre littéraire et philosophique traversée par des questionnements moraux et politiques dont l’actualité ne cesse de trouver des échos aujourd’hui et parfois les plus inattendus comme en témoigne le succès récent de “La peste” (Folio). Alors soixante après sa disparition, quel est l’héritage philosophique et littéraire d’Albert Camus ? Et en quoi la publication de récentes correspondances nous éclairent-elles sur le soubassement intime de l’oeuvre ?

    10 mars 2020

    >> Lire la suite

Facebook