Newsletter







Identifiez-vous




La librairie

    • La librairie Compagnie
    • 58, rue des Ecoles
      75005 Paris
    • Téléphone
    • 01 43 26 45 36
    • Fax
    • 01 46 34 63 37
    • Horaires
    • du lundi au samedi de 10h00 à 18h00

[BRÉSIL] (Rio de Janeiro, 1881 – idem, 1921). Pseudonyme de João Paulo Emílio Cristóvão dos Santos Coelho Barreto, il a également publié sous le nom de Paulo Barreto. Le meilleur représentant de la littérature « art nouveau » brésilienne. Dans ses chroniques, ses romans, ses nouvelles et ses pièces de théâtre, il s’est fait le reporter désinvolte et mondain du Rio de Janeiro de la belle époque (As religiões do Rio, 1904 ; A alma encantadora das ruas, 1908 ; Frivola City, etc). On lui doit aussi des ouvrages critiques et des traductions d’Oscar Wilde.

 

ANTHOLOGIES / REVUES (Traductions françaises)

* Paulo Barreto, « L’homme à la tête de carton » (« O homem de cabeça de papelão »), nouvelle extraite du recueil Rosário da Ilusão (1921), traduite du portugais (Brésil) par Luiz Annibal Falcão, dans Anthologie de quelques conteurs brésiliens, Éditions du Sagittaire, 1939. 




Haut de page >

Dictionnaire des auteurs

Dictionnaire

Haut de page >

L'actualité de la librairie RSS FEED TWITTER FEED FACEBOOK FEED

Le billet de la librairie

  • Des "montages littéraires"

    Certains livres défient les lois des classifications littéraires établies. Ni récit, ni roman, peut être un peu tout cela à la fois, donnant ainsi le sentiment au lecteur d’un livre qui s’écrit sous ses yeux, au gré des associations et rapprochements suggérés par l’auteur. Emblématique de ces textes, « Le livre des Passages »(Cerf) de Walter Benjamin, rédigé entre 1927 et 1929, se voulait une exploration rêveuse et inachevée des figures du XIXe siècle à travers des thèmes aussi divers et variés que l’oisiveté, l’ennui, les expositions universelles ou Baudelaire, figure incontournable de cette modernité naissante.

    11 janvier 2021

    >> Lire la suite

Facebook